27 juin 2014

Chronique familiale : une pause s'impose

Le centre de Liège : la cathédrale Saint-Lambert, le palais des princes-évêques (à l'arrière) et le perron, symbole des libertés, sur la place du marché. Je l’ai déjà écrit : lors de recherches généalogiques au long cours, il est parfois (souvent) utile de faire une pause. Il vient, en effet, toujours un moment où l’attention s’étiole, les découvertes se raréfient, les erreurs s’accumulent, le doute s’insinue… Du coup, l’enthousiasme s’effrite et l’ennui du pensum s’en vient subrepticement remplacer le plaisir de la quête. Je... [Lire la suite]

23 juin 2014

Chronique familiale (11) : D'Outremeuse à la rive gauche. Et retour

Au pied de la colline de la citadelle : le quartier natal de Gaspard ENGLEBERT (*) L’aîné des deux fils d’Eustache ENGLEBERT et de Anne HODEIGE nommés Léonard ne sera pas tanneur. Du moins dans un premier temps. Pour preuve : son fils Noël « Gaspard » (**), qu’il aura avec Elisabeth PIRLET, est baptisé le 11 janvier 1702 en l’église Saint-Jean-Baptiste, non loin du centre-ville, sur la rive gauche de la Meuse, où les tanneurs ne peuvent exercer. Il est cependant précisé que la famille habite la paroisse de... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 03:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 juin 2014

Chronique familiale : (10) Une pluie de feu

Quand Liège se fait bombarder (ici en 1701) Entre 1680 et 1699, Anne HODEIGE, l’épouse d’Eustache ENGLEBERT, met quatre filles et cinq garçons au monde. L’aînée (22/10/1680) s’appelle Anne, comme sa mère et sa grand-mère paternelle qui est aussi sa marraine. Suit Léonard (14/06/1682), ainsi nommé en l’honneur de son grand-père maternel, le tanneur Léonard HODEIGE, sans doute décédé à ce moment car c’est son fils Mathieu qui est choisi pour parrain. Nous descendons de Léonard. Viennent ensuite Jeanne (16/10/1683), Marie Anne... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 juin 2014

Chronique familiale : (9) Outremeuse : l’île des tanneurs

"La Vierge au chancelier Rolin" de Jan Van Eyck avec, en arrière-plan, un panorama de Liège au XVe siècle. On reconnaît la cathédrale Saint-Lambert à droite, le quartier d'Outremeuse à gauche, et les reliant : le pont des Arches.  Eustache ENGLEBERT, fils d’Eustache et d’Anne LIBERT, a 20 ans lorsqu’il épouse Anne HODEIGE le 11 janvier 1680 en l’église St Adalbert de Liège. Aussitôt, les jeunes mariés s’installent dans la paroisse de Saint-Pholien, en Outremeuse. Tous leurs enfants naissent, en effet, sur cette île formée par... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 juin 2014

Chronique familiale : annexe

Le palais des Princes-évêques En exergue et en contrepoint de ma chronique familiale et du Liège du XVIIe siècle que j'y décris, voici une étonnante vidéo du Liège actuel qui témoigne de l'évolution urbanistique et technologique de la Cité ardente. Curieusement, me semble-t-il, elle exprime bien l'élan et l'esprit de cette ville industrieuse en bord de Meuse. Surprenant ! Et indéniablement cocasse.
Posté par mamilouve à 18:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 juin 2014

Chronique familiale : (7) Une période troublée

En vingt ans, entre 1649 et 1669, Eustache ENGLEBERT aura donc franchi le pont d’Isle à huit reprises pour se rendre à l’église Notre-Dame-des-Fonts y faire baptiser un enfant. Ce pont, sans doute l’un des premiers de Liège, enjambe la Sauvenière - « Sav’nîre » en wallon liégeois - ce méandre de la Meuse qui entoure le vinâve (quartier) de l’Isle et sera comblé au XIXe siècle pour former les actuels boulevards d’Avroy et de la Sauvenière. Très long, il comportait onze arches, dont six étaient surmontées d’habitations. Il... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

30 mai 2014

Chronique familiale : (5) La Principauté de Liège

 Liège en 1649 – gravure de Julius Milheuser (1611-1680) Anne, la première fille d’Eustache ENGLEBERT et de Anne LIBERT a  pour parrain Gilles (dont le nom de famille reste illisible) et pour marraine Anne de FREISNE, elle-même épouse d’un autre Eustache ENGLEBERT, sans doute un cousin de son père.   Lorsqu’elle vient au monde le 14 novembre 1649, cela fait déjà 664 ans que Liège est la capitale de la principauté épiscopale à laquelle elle donne son nom. Elle a vu le jour en 985 lorsque Notger, évêque de Liège... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 19:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 mai 2014

Chronique familiale : 3. Dans les arcanes des archives de l’état-civil

Dès ma première visite aux Archives de l’Etat à Liège, j’ajoute aux informations dont je dispose déjà les noms et prénoms de mes arrière-arrière-grands-parents Jean Simon ENGLEBERT et Elisabeth UZANAUZ, leurs dates de naissance et de mariage. Rentrée chez moi, je n’éprouve donc pas de difficulté majeure à remonter le fil générationnel à l’aide du moteur de recherche des archives en ligne, malgré quelques errances orthographiques qui affublent mes plus lointains ancêtres de noms aussi fantaisistes que ENGLEBERTI, ENGILBERT,... [Lire la suite]
22 avril 2014

Chronique familiale (2)

Au commencement, rien ! (en tout cas pas grand-chose)    Lorsque j’entame mes recherches généalogiques sur la famille de mon grand-père maternel Victor Servais ENGLEBERT, je dispose de peu d’éléments. Celui-ci étant décédé près de vingt ans avant ma naissance, les informations en ma possession sont toutes de deuxième voire de troisième main. Je possède néanmoins le « livret de famille » établi lors de son mariage à Valenciennes (France) le 4 juillet 1904 avec ma grand-mère Marthe Marie Malvoisin. Je connais donc... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 avril 2014

Chronique familiale (1) : Un nom d'origine germanique

  Il fut un temps, dans les années 1950-60, où, lorsque Maman, ses frères, neveux et nièces donnaient leur nom, la question fusait, immuable : « Comme les pneus ? » Et chacun d’approuver. À l’époque, les pneus Englebert « sponsorisaient » - comme on ne disait pas encore – les plaques émaillées annonçant une agglomération sur les routes belges. Sur fond jaune bordé de rouge, elles égrenaient joyeusement les 2.739 noms des 2.739 communes du petit Royaume de Belgique, sous lesquelles s’étirait... [Lire la suite]