3646268B-5A9D-41D5-9258-12105FA40246_1_201_a

Eh bien voilà ! Plus d’un an que je n’étais venue en ce lieu où j’ai pourtant partagé tant d’anecdotes, de réflexions, d’émotions, de photos, de sourires souvent, de rires parfois, pendant plus de huit années. Il a fallu les deuils pour que l’élan se brise et la plume s’assèche. Pourquoi ? Pudeur, sans doute. Sûrement. La sérénité ne se conquiert que dans le silence et l’anonymat.

Même le coronavirus n’a pas réussi à me remettre le pied à l’étrier. Confinements obligent, j’ai le temps pourtant. Mais rien à dire. Sans doute parce qu’ailleurs, sur la toile, à la radio, à la télé, sur les réseaux sociaux, on ne parle que de lui. Qu’ajouter à ce tintamarre qui n’a pas dit son dernier mot ? 

Pourtant me voilà. Pourquoi ? Pour vous faire un signe, peut-être le dernier, peut-être pas. Mais, surtout, pour vous souhaiter une année qui ne serait pas aussi pourrie que la précédente, une année d’espoir en attendant 2022 qui devrait être celle du retour à la normale, donc du bonheur. 

Car la normalité c’est le bonheur, si, si ! On ne le savait pas. Ou on l’avait oublié. Mais le fait est là : vivre sans se poser de questions sur le nombre de personnes invitées chez soi, serrées dans ses bras ou embrassées, sur la fréquence du lavage des masques en tissu, le port du masque chirurgical sur ou sous le nez, sur la distance sociale dans les bus ou les supermarchés, sur l’heure éminemment changeante du couvre-feu, sur les commerces essentiels et ceux qui ne le sont pas, sur l’efficacité comparée du savon et du gel hydro-alcoolique ou sur celle des vaccins X et Y, vivre quoi, c’est cela le bonheur ! Et c’est bien cela que je vous souhaite au moment d'embarquer pour le voyage de 2021... en sachant que la traversée sera encore pas mal chahutée !

Alors, d’ici là, prenez soin de vous et des autres. Et soyez heureux ! Même si, par gros temps, ce n’est pas facile tous les jours ! Je sais.

("Voyage" de Jean-Michel Folon, expo à l'abbaye de Villers-la-Ville jusqu'au 21/02/2021)