08 août 2016

Toujours en pause...

Soyons clairs : la pause "mère-grand" a pris fin depuis un certain temps déjà ne nous laissant que de beaux souvenirs. Et il n'est pas impossible que notre Petit Loup nous revienne quelques jours juste avant la rentrée des classes.   Si je ne suis pas revenue plus tôt, c'est que la santé déclinante de Belle Maman nous a beaucoup accaparés ces derniers temps. La voilà hospitalisée. Je reviens dès que possible.
Posté par mamilouve à 10:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2016

Blog en pause "mère-grand"

A bientôt !
Posté par mamilouve à 16:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 juillet 2016

Le lendemain

De quoi parle-t-on le (sur)lendemain, quand tout, une fois de plus, semble dérisoire face aux vies fauchées dans une nuit de fête, aux corps déchiquetés, aux familles endeuillées, aux blessés par centaines dont la vie, plus jamais, ne sera comme avant ? Sur quoi écrit-on quand ses propres sentiments prennent, une fois encore, leur dimension vraie, insignifiante, face aux carnages d’un monde déboussolé ? Quelle photo pour dire sa peine et sa solidarité, quelle image pour exprimer sa colère quand toutes, déjà, ont inondé... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 juillet 2016

Brèves de sexa

Avoir soixante ans et un désormais bon gros tas de poussières, c’est : -       atteindre un jour la date fatidique qui suppose la mise au repos de ses facultés physiques et/ou intellectuelles. Se demander si cela change vraiment quelque chose auxdites facultés. Se dire que non. -       se voir notifier le montant de sa pension. Être déçue. S’être attendue à être déçue. Se demander si on vient vraiment de basculer dans le clan des assistés, des économiquement faibles,... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 17:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 juillet 2016

Promesses

Bon, alors, je vous ai assez bassinés avec mes averses et autres gouttelettes pour ne pas rendre justice au soleil quand les nuages daignent enfin lui laisser la place qui aurait dû être sienne depuis des semaines. Notre tout jeune jardin n'en est pas encore revenu et nous offre désormais ses premiers délices, certes encore très clairsemés mais pleins de somptueuses promesses pour les années à venir.      
Posté par mamilouve à 10:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 juillet 2016

La tendresse

J'ai déjà raconté ici que Louve Chérie a toujours travaillé en maison de repos, d'abord à Bruxelles, puis, plus récemment, à Rochefort. Elle tenait d'ailleurs un blog (ici) qui a touché en son temps pas mal de lecteurs. Plus récemment, à l'occasion de la fête de la résidence Préhyr sur le thème des musiques du monde, elle s'est essayée à la vidéo. Et cela a donné un moment d'intense émotion pour les familles et les proches (ici).  Tant qu'elle y était, elle s'est amusée à concocter une seconde vidéo... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 18:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 juin 2016

Il pleut, il mouille...

Puisque la fête à la grenouille m'en donne la possibilité, je poursuis mes expériences photographiques. Et ça donne ça :  
Posté par mamilouve à 14:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juin 2016

Perdus de vue

Parmi les ancêtres, il y a ceux que l’on suit sans difficulté, de la naissance, même lointaine de plusieurs siècles, à la mort. Ils ne sont pas difficiles à dénicher parce qu’ils sont nés, ont vécu, sont morts dans le même village ou celui d’à côté, où ils se sont mariés. C’est gai de les retrouver : mariage, naissance, décès, l’arbre s’étoffe rapidement, on déniche leurs autres rejetons que l’ancêtre direct, ces frères et sœurs souvent témoins d’un mariage, parrains ou marraines d’un neveu ou d’une nièce. On remarque un peu... [Lire la suite]
22 juin 2016

Périple provenço-bourguignon (5) : des métiers et des hommes

Tout au long de notre voyage, nous avons croisés des traces de l'activité humaine, quand ce n'était pas les hommes au travail eux-mêmes. Les uns comme les autres témoignent de l'ingéniosité de l'espèce. J'ai déjà évoqué les roues à aube de l'Isle-sur-la-Sorgue, qui furent jusqu'à soixante-six à une certaine époque. Les moulins apparaissent dès le XIIe siècle, sans doute pour moudre le grain. Certains serviront plus tard à l'industrie drapière, puis à la fabrication du papier.   C'est le cas, également, du moulin de... [Lire la suite]
20 juin 2016

Beaucoup d'eau a coulé...

C’est la seconde fois que nos routes se croisent. Face à ce vieillard, poil blanc, élocution lente et geste hésitant, comment ne pas se rappeler la première ? C’était il y a vingt ans. L’homme était alors au faîte de sa gloire. Il présidait un jury dans lequel je siégeais comme journaliste. Gentillesse, disponibilité, affabilité de bon aloi, il ne cherchait pas à imposer son point de vue mais cherchait le consensus. Il n’était pas là pour chanter. Qu’importe ? Au terme de plusieurs heures de débat, il proclama les résultats... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,