2018 - Dordogne - Lascaux 2

Je l'avais vue il y a longtemps. Quand je dis "elle", je veux dire sa réplique car, déjà à l'époque, la grotte de Lascaux était fermée aux visiteurs ordinaires, réservée qu'elle était depuis 1963 aux seuls scientifiques et rares privilégiés, hôtes de marque, autochtones tirés au sort, étudiants motivés... Mon mari avait été de ces VIP lors d'un voyage de presse dans les années 80. Un peu plus tard, en famille, nous avions dû nous contenter de "Lascaux II", reproduction partielle à l'identique et, déjà, cela avait été l'émerveillement face à ces représentations de chevaux, d'aurochs, de rennes et de cerfs, surgies du fond des âges (vingt mille ans, quand même !) dans tout l'éclat de leur couleurs d'origine.

Mais voilà que récemment, fin 2016 pour être précise, Lascaux IV a ouvert ses portes. Lascaux III, elle, se balade à travers le monde. La belle idée ! Lascaux IV, donc, c'est désormais le Centre international de l'art pariétal. Une dénomination quelque peu pompeuse qui a cependant le mérite de mettre d'emblée en avant le fait que, si nous allons découvrir des traces de nos lointains ancêtres Cro-Magnons, c'est surtout de l'art qui nous est proposé. Un art primitif peut-être (encore que...) mais de l'art, dans toute l'acception du terme, avec un trait parfaitement maîtrisé et une harmonie de tons qui n'ont pas fini d'éblouir nos contemporains alors même que ne sont utilisés que l'ocre jaune, l'ocre rouge et le noir.   

fullsizeoutput_68e5

Pourquoi ces premiers homo sapiens ont-ils éprouvé le besoin de couvrir les murs de grottes dans lesquelles ils ne vivaient pas de représentations d'animaux qui n'étaient pas nécessairement les plus courants en cette période glaciaire, on l'ignore encore. Même si l'hypothèse du lieu de culte d'une religion primitive semble faire son chemin. On y trouve beaucoup de signes divers aussi : ébauche d'écriture ou signes de reconnaissance à la manière d'une signature clanique ? Là aussi les études se poursuivent. Quoi qu'il en soit, nimbée de mystère, la grotte de Lascaux continue de fasciner même le visiteur lambda, même les enfants et ce, d'autant plus, que sa réplique cette fois totale s'intègre dans un dispositif architectural et muséal tout à fait exceptionnel. 

2018 - Dordogne - Lascaux4

Lascaux IV, c'est, en effet, d'abord un bâtiment-paysage d'une grande modernité mais s'intégrant parfaitement dans cet environnement si caractéristique de la vallée de la Vézère. C'est surtout, une approche contemporaine du rôle d'un musée usant avec brio des ressources les plus sophistiquées des nouvelles technologies pour multiplier les approches, tantôt didactiques tantôt ludiques ou expérimentales. Aux explications initiales du guide, viennent, en effet, s'ajouter les informations multiples et multiformes des projections et maquettes, des tablettes numériques, des écrans tactiles, de la 3 D... Quel que soit son âge, le visiteur devient réellement acteur de sa découverte, mêlant intelligence et sensibilité, apprentissage et émotion. Comment, en effet, ne pas être touché, y compris par l'art contemporain lorsqu'il s'empare de thèmes ou techniques proches de ces tout premiers artistes pour proposer aux visiteurs de composer leur propre musée imaginaire ? Une expérience unique que j'ai eu l'immense chance de partager la semaine dernière avec Petit Loup et son papa ! 

2018 - Dordogne - Lascaux3

http://www.lascaux.fr/fr/preparez-votre-visite/visitez-lascaux/centre-international-art-parietal