02 février 2018

Maman est partie ce matin

Petit matin frisquet Envol Soudain le monde semble vide
Posté par mamilouve à 10:18 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

01 février 2018

Petit matin

Posté par mamilouve à 10:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2018

Au couchant du jour

Posté par mamilouve à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 janvier 2018

Douce année 2018 !

Le temps passe, une année s'est close, une autre s'aventure à faire ses premiers pas. Dans la maison, le temps semble figé, les aiguilles grignottent le cadran, mais l'heure est aux souvenirs d'un autre hiver. Celui où tu es parti. Bientôt un an et c'est le même ciel bas, le même chemin obscur, la même peur... Car cet hiver-ci sera sans doute celui où elle partira. Alors nous resterons, hébétés, meurtris, à écouter le tic tac du vieux réveil, qui bat la mesure de nos vie "et puis qui nous attend" chante le grand Jacques.... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 17:04 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Soyez en paix, soyez heureux !

Pardon pour ce si long silence  et Joyeux Noël à tous!
Posté par mamilouve à 19:21 - Commentaires [21] - Permalien [#]
23 août 2017

Cet été…

  Il a sept ans et demi. Cet été, il a sauté dans les vagues et construit des châteaux de sable sur une plage de la mer du Nord, il s’est mué en chevalier dans un château-fort ardennais, il a adoré le bébé panda de Pairi Daiza, frémi devant les ours de Thoiry et s’est amusé comme un fou face aux dinosaures animés. Il a mis ses pas dans ceux du Roi Soleil à Versailles, il a admiré les nymphéas chez Monet et s’est passionné pour les tableaux fauves d’Henri Manguin au Musée des Impressionnismes. Il a plongé dans une piscine turque,... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 16:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juin 2017

L’ère de la routine

Le pire, c’est qu’on s’habitue. Je le pensais, ce matin, en me souvenant qu’hier, ici même, je m’amusais des petits avantages et gros inconvénients d’accumuler les ans aux ans, sans évoquer l’attentat qui aurait pu endeuiller une fois de plus la capitale. Alors, bien sûr, il a raté, cet attentat et le seul mort à ne pas déplorer est le kamikaze himself, tué par un militaire auquel il s’attaquait. Mais tout de même, on a risqué gros ! On sait en effet désormais que l’homme a traversé une bonne partie de la ville en métro et que... [Lire la suite]
21 juin 2017

Brèves de sexa

(couverture du supplément gratuit à "La Libre" de juin 2017)   Avoir soixante ans et des poussières (un bon gros tas qui n’en finit pas de grossir !), c’est avoir le droit de : - recevoir sollicitations et conseils illustrés de photos de fringants quinquagénaires aux sourires Pepsodent et aux somptueuses chevelures de neige assorties à leurs tenues de lin blanc, baignant dans la félicité de la super forme entretenue à grands coups de salles de sports et de vacances perpétuelles au soleil ou à l’air... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:50 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 juin 2017

Un bébé en nourrice

Les Saints des Derniers Jours (et Jésus par la même occasion) devaient être avec moi car, sitôt dénichées sur le site Familysearch de leur Eglise les lieux et dates de décès de mes arrière-arrière-grands-parents, voilà-t-y pas qu’une nouvelle info s’affiche lorsque je tape pour la xième fois depuis trois ans le nom de mon arrière-grand-mère Augustine Elisa DELFOSSE : selon le recensement, en 1906 elle habite Anzin (Nord) avec sa fille Augusta et… Rodolphe ENGLEBERT, qualifié de « nourrisson, belge, deux ans, né à Bruxelles... [Lire la suite]
05 juin 2017

Tristes destins

La porte et le faubourg Fauroeulx (le Quesnoy) Je l’ai déjà écrit : à force de déménager de villages en ville et de ville en villages, mes arrière-arrière-grands-parents ch’tis Emmanuel DELFOSSE et Clotilde DEHOVE m’auront donné bien du fil à retordre. Souvenez-vous : après être passés par Neuville-en-Avesnois où Marceline poussait son premier cri en 1856, par Preux-au-Bois où mon arrière-grand-mère Augustine était née en 1858, par Hecq où Domitien était né en 1860 et par le Quesnoy où Eugène avait vu le jour en 1865, je les... [Lire la suite]