P1040529

Dans la vitrine, l’homme s’est mis en marche. Vers où ? Le sait-il seulement ? Son pas est vif, rapide, décidé. Il le porte en avant, dans ce futur qui n’existait pas l’instant précédent et qui se mue déjà en passé. Il marche, un pied devant l’autre pour aussitôt recommencer. Pourquoi, sinon parce qu’il le faut ? Parce qu’il n’y a pas d’autre choix dans la vie qu’avancer. Parce qui n’avance pas recule et que cet homme-là, cela se remarque au regard, au balancement des bras, à la position du corps, cet homme-là, dis-je, fera le chemin jusqu’au bout. Dans la vitrine, la statuette de plâtre nous montre le chemin.