_DSC0006-1

Et voilà, il a six ans. C’était hier pourtant que le SMS de son père nous annonçait sa venue. Nous ne l’attendions pas si tôt, mais d’emblée il fut nôtre, intimement, viscéralement, définitivement et l’histoire, la belle histoire des hommes, recommençait comme depuis des millénaires sinon la nuit des temps. Un maillon supplémentaire s’accrochait à notre chaîne familiale, une brindille à notre arbre, et nous nous sentions riches, soudain, de toutes les promesses qu’apportait avec lui ce minuscule nouveau-né qui nous faisait grands-parents.

Aujourd’hui, il vient d’entrer à la « grande » école. Une école bilingue car il n’est jamais trop tôt pour apprendre l’autre langue en Belgique, tenter de comprendre nos compatriotes flamands et, les comprenant mieux, concourir, qui sait, à éviter l’éclatement du pays. Le « a » qu’il reconnaît désormais est donc celui de « dag » (le jour), de « aap » (le singe) ou de « maan » (la lune). Ce n’est pas facile tous les jours, mais il semble heureux d’aller à l’école et cela, c’est plus précieux que tout.

Il a six ans et la vie devant lui. Il nous offre ses enthousiasmes, son imagination, sa curiosité, son rire... Bon anniversaire, Petit Loup !

12002526_10153137233824157_39963726771258016_o

Le temps des vacances