965683_10152411034690995_234278380_o

(dessin de Pierre Kroll dans Le Soir)

Allez, ce fut une belle journée, pleine d'émotions comme l'ont dit et répété sur tous les tons les commentateurs radio et télé. Une journée presque sans fausse note, avec des remerciements, des promesses, des compliments, des saluts militaires, des poignées de main et un serment. Avec un soleil généreux (une fois n'est pas coutume !) et aussi une vraie fête populaire, où on a chanté, ri et dansé en déclinant les couleurs nationales sur tous les tons au point qu'on a parfois pu se demander si certains acclamaient le Roi ou les Diables Rouges en partance pour le Brésil. L'unanimité fut même telle qu'on a pu croire un moment la Belgique réellement unie, du Nord au Sud, et que les coups de butoir des nationalistes flamands n'étaient plus qu'un mauvais rêve. Ce serait s'aveugler que de le penser. Les députés du Vlaams Belang ont boudé la prestation de serment et la NVA n'avait envoyé à la Chambre qu'une délégation. Bref, en ce jour historique, tout le monde était beau, tout le monde était gentil. On attend maintenant que Philippe, qui a impressionné par sa maîtrise de soi tout au long de la journée, fasse la preuve de ce fameux "pouvoir moral" du Roi lors des prochains soubresauts communautaires qui ne sauraient tarder.

Pour ma part, j'aurais juste aimé que dans son premier discours, il n'appelle pas son père "Sire", en tout cas qu'il ajoute "Papa" à ce titre par trop protocolaire ! Mais ça, c'est juste un avis personnel.

 

1025928_10201446891276220_186719738_o