P1120611 P1120623

Belle soirée pleine d’entrain, de rythmes et de joie hier soir en l’église de la Visitation de Rochefort où se produisaient les deux cents choristes de Gospel for Live. Belle façon surtout de se réchauffer le cœur par les temps qui sont les nôtres au contact de ces chants gonflés de soleil et d’espoir tout droit venus, au début du vingtième siècle, d’une population noire contrant l’Amérique raciste par sa vibrante révolte musicale ! Le chef de cœur, Didier Likeng, nous vient du Cameroun, la soliste Laure Manda de Kinshasa où elle est née avant de grandir à Bruxelles. Inutile de préciser que, même si les choristes sont majoritairement européens, ces deux-là et leurs musiciens, également d’origine africaine, parent l’ensemble de rythmes qui feraient danser les plus coincés.

Et puis il y a Axel Hirsoux. Il représentait la Belgique à l’Eurovision en 2013 où il ne remporta guère de succès, sa voix, son style, tranchant résolument avec la majorité des concurrents, mais son magistral « Stand by me » d’hier soir prouvait si nécessaire l’étendue de son registre et de son talent. 

P1120615

Chaque année, Gospel for Live part en tournée en Belgique francophone, d’églises en cathédrales et de théâtres en abbayes pour une douzaine de dates. A chaque fois, un artiste différent rejoint le groupe pour une prestation originale, qui n’est pas nécessairement dans ses cordes habituelles. Les bénéfices de la tournée, la dixième en 2015, vont toujours à une œuvre caritative. Ceux du concert rochefortois iront à l’école des Capucines qui vient de s’installer dans l’ancien Carmel pour mieux œuvrer encore à l’accueil et l’éducation d’enfants « à besoins spécifiques », comme elle le fait depuis quarante ans. 

Le chant solidaire : rien de plus efficace pour redonner l’envie de croire en l’humanité !