Je sais, je vous ai déjà fourgué ma livraison de tops et flops de saison. Mais il y a automne et… automne ! Là, la nuit s’emmêle de plus en plus tôt avec le jour, la fraîcheur du matin ressemble de plus en plus à la froidure hivernale, les arbres ne sont plus parés d’or comme l’empereur du conte mais presque aussi nus que lui et les fêtes de fin d’années pointent des nez de moins en moins timides dans les rues, les vitrines et les catalogues. Du coup, les activités humaines se modifient et les tops, les flops d’aujourd’hui ne ressemblent plus à ceux d’hier. Jugez-en !

TOP

Saint Nicolas : il était bien au rendez-vous l’autre samedi à l’hôtel de ville de Wavre. Mais sans Zwarte Piet, tout occupé qu’était celui-ci à remplir des hottes entières de friandises et de jouets en prévision de LA grande nuit. Par contre, une série d’acolytes un peu mystérieux et parfaitement loufoques régulaient l’affluence des bambins et de leurs (grands)-parents en contant des histoires drôles ou tendres tout au long du parcours menant à l’antre du grand saint. Un joyeux moment !

IMG_0771

FLOP

- Les jouets d’antan, en particulier la catapulte dont le bras, qui venait d’envoyer sa balle juste dans le trou prévu à cet effet, revint frapper la lèvre inférieure de Petit Loup avec brutalité. Saignement impressionnant de la bouche, pleurs de l’enfant, panique du grand-père, consternation du public, mais, heureusement, pas de dents cassées…  on se souviendra de ce dimanche « portes ouvertes » d’une petite ASBL vouée à la promotion des jeux créatifs d’hier et d’aujourd’hui ! Ma veste en garde une trace indélébile.

TOP

- Le sapin de la Grand-Place de Bruxelles : après l’initiative aussi audacieuse que malheureuse des autorités de la Ville qui, l’an dernier, avaient dressé un sapin électronique au cœur de l’écrin baroque des façades classées, retour aux  fondamentaux : un beau, grand, vrai sapin d’Ardenne ! Il fleure bon le terroir et ravit le bon peuple. Je pense que j’irai faire un tour sur la Grand-Place un de ces prochains soirs !

- Plantons un arbre : le week-end dernier, à l’occasion de la « Journée de l’Arbre », les communes avoisinantes distribuaient gratuitement de jeunes plants. Nous sommes donc allés nous ravitailler en pousses d’arbres et arbustes à planter au jardin. Petit Loup n’était pas peu fier de ses trois branches malingres et nues qui lui promettent des brassées de groseilles, l’été prochain… ou le suivant ! 

FLOP

- Les chasseurs : il faut réguler les populations de chevreuils et de sangliers dans nos forêts, nous sommes d’accord ! Mais il y a la manière. C’était jour de chasse, dimanche, dans le bois qui voisine avec les pâtures de Louve Chérie et de son Loup. Ca tiraillait à qui mieux mieux sous les arbres quand un sanglier affolé et peut-être déjà blessé dévala le talus, franchit la rivière, démolit une clôture et finit sa course, abattu d’un coup bien ajusté dans la tête, à quelques pas des chevaux. Spectacle affligeant. Un peu plus tard, un deuxième sanglier subissait le même sort. On frémit à l’idée qu’à l’abri du bois, les chasseurs aient pris la gentille et minuscule Chacha pour une laie ! Il reste à réparer les clôtures : l’assurance du propriétaire de la chasse n’intervient que pour les fermiers. Pas pour les particuliers. Charmant.    

1375250_10151804945402911_247873859_n

Après les émoitions, une petite friandise pour se réconforter ?