01 décembre 2015

Se méfier de l'emballement, vérifier les sources. Toujours !

  J’évoquais récemment l’apaisement induit par le classement de ses ancêtres. Mais cette étape, dont la satisfaction s’apparente à celle de la satiété, suppose d'avoir auparavant goûté à la frénésie de la quête et à l’excitation de la découverte, sans lesquelles il n’y aurait rien à classer. Méfions-nous cependant de l’euphorie dans laquelle nous plonge ordinairement chaque bribe d’information recueillie entre les pages (virtuelles) jaunies des vieux registres, sur les sites de mémoire et, plus encore, sur les arbres d’autres... [Lire la suite]