16 mars 2016

Jacques Brel : l'angoisse de l'encroûtement

Avez-vous regardé l’émission que Laurent Delahousse consacrait à Jacques Brel hier soir sur France 2 ? Personnellement, elle m’a déçue. Alors, bien sûr, les témoignages de quelques compagnons qui ont jalonné sa route de Bruxelles aux Marquises, ceux de ses filles et de son neveu (qui fut un temps mon voisin et longtemps le meilleur ami de mon meilleur ami), ont brossé le portrait d’un homme tout en passions et en contradictions, mari volage et fidèle à la fois, père maladroit, chanteur essentiel de notre temps, ogre jamais... [Lire la suite]

08 janvier 2016

Heureusement, il y en a d’autres

  Le plus dur quand on accueille chez soi une personne très âgée, qui plus est en mauvaise santé, n’est pas le travail supplémentaire induit par sa présence, ni le défilé permanent des aides et soignants qui, sachant la porte non fermée à clé, entrent et sortent désormais sans que nous ayons à nous déranger. Ce n’est pas non plus la nécessité de parler plus haut et plus distinctement qu’on ne le fait entre nous, ni celle de penser, lorsqu’on quitte la maison pour quelques heures, à des tas de détails que l’on négligeait... [Lire la suite]
12 juin 2015

Brèves de sexa

Déménager à soixante ans et des poussières, c’est susciter une admiration disons… sympathique : - C’est quand même courageux de se lancer dans une construction à votre âge ! - C’est balèze de changer ainsi totalement d’environnement quand on n’est plus vraiment jeune ! - Vous avez bien fait de prévoir une chambre au rez-de-chaussée : un accident de santé est si vite arrivé ! - J’aime bien votre maison : elle est classique mais avec des pointes de modernisme qu’on n’attend pas d’un couple de votre... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 décembre 2013

Brèves de sexa

Avoir soixante ans (et des poussières), c’est : -       Être désormais plus âgée que certains pourtant nés longtemps avant soi mais partis dans la force de l’âge. Avoir même le double de l’âge d’un cousin si tôt envolé. Vers où ? -       Avoir perdu prématurément de nombreux collègues et ami(e)s. Souvent pour des raisons liées à l’alcool. Commencer à en perdre à cause du cancer. -       Sentir ses articulations alors qu’hier encore... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 19:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,