20 novembre 2014

Aiguillages

  Je n’habite pas une maison mais une gare de triage. Et pas seulement depuis que nous savons que nous déménagerons bientôt. Quoique le phénomène s’amplifie, on est d’accord. Donc, même en « temps normal » - ce qui n’est absolument pas le cas pour le moment - je me sens une âme d’aiguilleuse. Je devrais d’ailleurs postuler à la SNCB. J’aurais mes chances. Et peut-être les trains arriveraient-ils enfin à l’heure ? Mais, trêve de plaisanterie ! D’abord, bien sûr, il y a le tri obligatoire : les déchets... [Lire la suite]