27 août 2016

Par le petit bout de la lorgnette

Mes ancêtres sont reposants. Je n’ai pas à m’inquiéter de leur bien-être, de leur santé, de leurs problèmes professionnels ou de couple, de leur situation financière… Ils ont depuis longtemps fini d’aimer, de rêver et de rire, ils ont fini de s’illusionner, de plier sous le joug d’un labeur pas toujours rigolo, ils ont cessé de souffrir. Ils ne râlent plus, ils ne critiquent plus, n’ont plus ni espoirs ni regrets ni remords, ils ne m’adressent aucun reproche, aucune louange non plus, ils n’attendent rien de moi. Ils sont reposants,... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 09:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 avril 2016

En route pour la Savoie

Après deux années un peu folles de construction, de double déménagement et d’accueil de Belle-Maman, nous prendrons très prochainement une quinzaine de jours de vacances bien méritées. Pas en Savoie ! Je n’aime pas trop la montagne en été. Et pourtant ! J’y aurais bien fait un saut, si j’avais su. Car voilà-t-y pas que, l’autre jour, rageant une fois de plus d’être bloquée à l’année 1740 et quelques dans l’une des branches maternelles de mon grand-père ENGLEBERT, je me décide à relire l’acte de mariage de ses... [Lire la suite]
03 mars 2016

Des nouvelles de l’au-delà (3)

Le quartier d'Outremeuse à Liège où naquirent tant de mes ancêtres J’ai déjà plusieurs fois ironisé sur les variations orthographiques des noms et prénoms de nos ancêtres, qui compliquent singulièrement la tâche de tous les généalogistes, amateurs ou non. Je n’avais cependant jamais atteint les sommets de complexité que deux branches voisines réservaient récemment à ma sagacité. À la recherche de Joachim J’ai croisé Joachim LE BOULANGER dans un index des naissances.  Il est mentionné comme étant le père de Henri LE... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:47 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 décembre 2015

Se méfier de l'emballement, vérifier les sources. Toujours !

  J’évoquais récemment l’apaisement induit par le classement de ses ancêtres. Mais cette étape, dont la satisfaction s’apparente à celle de la satiété, suppose d'avoir auparavant goûté à la frénésie de la quête et à l’excitation de la découverte, sans lesquelles il n’y aurait rien à classer. Méfions-nous cependant de l’euphorie dans laquelle nous plonge ordinairement chaque bribe d’information recueillie entre les pages (virtuelles) jaunies des vieux registres, sur les sites de mémoire et, plus encore, sur les arbres d’autres... [Lire la suite]
10 octobre 2015

Où il est question d’une bataille, d’un tremblement de terre et de religieuses peu assidues à la tâche

  La bataille de Rocourt (1746)  Les recensements du curé de Glain (ici) m’ont finalement permis d’identifier un frère et une sœur aînés de mon aïeule Anne Catherine MESTREZ, alors que je battais un peu le beurre à ce niveau. En 1736, en effet, il note que Gertrude MAGHUIN, veuve MESTRE, vit avec trois enfants : Gertrude (16 ans), Gérard (14 ans) et Anne Catherine (11 ans). A l’époque, la paroisse compte 292 familles, soit 1.237 « âmes », parmi lesquels 905 « communians » (sic) environ et 322... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 octobre 2015

Picoreuse

Contrairement aux apparences, je ne suis pas une généalogiste systématique. Méthodique, oui. Sans méthode, pas de résultat ! Systématique, aucunement. A part les quelque deux dernières années presque exclusivement consacrées à ma branche maternelle ENGLEBERT, parce que je partais de presque rien et qu’aucune aide ne m’avait été fournie par Généanet où personne d’autre me m’avait précédée sur ce chemin ardu, je suis plutôt du genre « picoreuse » s’intéressant tantôt à une branche tantôt à une autre. Tout récemment, je... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 novembre 2014

Moisson d'une pause (7) : nous sommes tous mortels

Le palais de justice de Liège, où Jean Baptiste fut huissier, est installé dans l'ancien palais des Prince Evêques La généalogie peut être passionnante. Elle est rarement rigolote. D’abord, parce qu'elle se pratique le plus souvent dans la solitude et le silence. Mais surtout, alors que j’ai longtemps eu l’impression de dresser des statistiques de la vigueur sexuelle de mes ancêtres (Combien de fois ? À partir de quel âge ? Quel intervalle entre les grossesses ? Jusqu’à quand ?), j’explore pour l’heure une... [Lire la suite]
12 juillet 2014

La moisson d’une pause : (2) nulle part... ou presque !

La généalogie demande ordre et méthode. Quand j’ai débuté il y a un peu plus d’un an celle de la famille de mon grand-père maternel, je n’avais ni l’un ni l’autre. Toute à l’euphorie de découvrir les actes d’état civil et les registres paroissiaux liégeois en ligne, je remontais à vive allure d’ancêtre masculin en ancêtre masculin, déduisant la plupart des liens familiaux des notations dénichées dans ces actes (parrains, marraines, témoins de mariages, déclarants de décès….), sans chercher à systématiser ces découvertes, à... [Lire la suite]
28 mai 2014

Chronique familiale (4) : Les prémices

  Ainsi, lentement, sûrement, des liens se tissent, recomposent des filiations et des fratries. Donc je remonte. Sur base des index à dix ans des registre de l’Etat-civil d’abord, ceux des paroisses avant 1789 - une rubrique « Liège, toutes les paroisses » se révèle particulièrement pratique - je dresse les listes des ENGLEBERT nés, mariés et décédés à Liège. Nous sommes en présence de familles prolifiques. Elle sont donc - très - longues. La première naissance d’un ENGLEBERT mentionnée à Liège remonte, en effet, au... [Lire la suite]
16 septembre 2013

La ronde des noms de famille

Elle s’appelle Elisabeth. Joli nom ! Classique, un peu désuet, mais super classe ! (D’ailleurs, c’est mon deuxième prénom !). Je la découvre lors de ma virée aux Archives de l’Etat à Liège un jour polaire du dernier printemps. A proprement parler, « découvre » n’est pas le mot car, bien sûr, je subodorais un peu beaucoup son existence. Disons, plus précisément, que j’apprends son nom dans l’acte de naissance de mon arrière-grand-père Alphonse Théodore Joseph. Son nom complet ? Elisabeth Uzanauz. L’étrange... [Lire la suite]