26 avril 2016

Un petit ramoneur savoyard en Principauté de Liège

On a tous entendu parler des petits ramoneurs savoyards qui, parce qu’ils protègent les maisons contre le feu, ont la réputation d’être des porte-bonheurs. Or, à bien y réfléchir, l’hypothèse la plus vraisemblable pour expliquer le périple, au milieu du XVIIIe siècle, de mon ancêtre Jacques Usanaz, de la Savoie à la Principauté de Liège, semble bien être que Jacques était l’un d’entre eux. Je lis, en effet, sur Internet (*) que, dès le Moyen-Âge, la Savoie a pratiqué l’émigration saisonnière pendant les mois d’hiver. Quand la... [Lire la suite]