26 mars 2015

Généalogie, quand tu nous tiens...

La façade et l'escalier de l'Hôtel de Ville de Liège Maintenant que les choses se calment un peu au niveau notre installation, mes impatiences généalogiques se donnent le droit de se manifester à nouveau avec une incontestable vigueur. Comme de bien entendu, je n’ai guère progressé ces derniers temps, mais des éléments pêchés ici et là sont venus enrichir ma connaissance non tant de mes ancêtres que de la généalogie en général.  -       Plus vieux que Mathusalem ? Un coup d’œil récent sur... [Lire la suite]

02 février 2015

Des crottes de souris

Des cassettes audio, un abat-jour vert, des notes de cours, un vieux Roleyflex, un dinosaure, trois lampes de jardin, des crottes de souris, une imprimante nase, un lit à barreaux et plein de Lego… Aucun autre événement qu’un déménagement n’impose de passer systématiquement en revue tous, absolument TOUS les objets et papiers que nous possédons, y compris ceux depuis longtemps relégués au grenier. Une escapade sous les combles est donc toujours un regard en arrière, un voyage à rebours, une excursion dans un passé plus ou moins... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 novembre 2014

Reflets des années 50 (5) : le photographe photographié

Donc, chacun dans la famille, parents et amis, se prêtaient volontiers au jeu de la mise en scène pour illustrer les articles de Maman. A la manoeuvre : mon père. Mais il pouvait arriver que Lorraine ait besoin d'un modèle masculin, en particulier pour ses articles relatifs au rôle de l'homme dans la famille, mari et père. Dans ce cas, il arriva plus d'une fois que le photographe lui-même prenne la pose. Calculant lumière et profondeur de champ, il préparait alors lui-même la mise au point, juste avant de prendre sa place de... [Lire la suite]
06 août 2014

Reflets des années 50 (2) : le temps des copains

Parmi les photos prises par mon père pour illustrer les articles de Lorraine, voici celles qui accompagnaient un texte sur l'amitié. Les années 50-60 sont celles de l'avènement de la société des loisirs. Les lois sociales, qui limittent la durée hebdomadaire du travail, permettent à chacun de consacrer davantage de temps à la détente, notamment aux rencontres entre amis. C'est le temps des copains, comme commencent à dire les "teenagers" et les membres de ma famille se prêtent volontiers aux mises en scène exigées par le... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:42 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 juillet 2014

Ce que les photos disent de nous : 4. Les professions

Du temps où la photographie n'était pas numérique et où chaque cliché se payait au prix fort, les photos prises dans le cadre professionnel n'étaient pas nombreuses. Ce n'était pas cet aspect de la vie dont on avait envie de conserver le souvenir. J'ai quand même extrait de mes albums de famille quelques photos qui, avec le recul, me semblent particulièrement touchantes pour ce qu'elles disent non seulement des personnes représentées mais aussi des métiers et des époques auxquelles elles ont été prises. Dans les années 20,... [Lire la suite]
02 avril 2014

Ce que les photos disent de nous : Le groupe familial (bis)

Du côté maternel, les photos anciennes sont moins nombreuses que du côté paternel. Sans doute parce que la famille a moins les moyens de s’offrir une séance chez le photographe. J’ai déjà publié celle de mon arrière-grand-mère et de quatre de ses sept enfants survivants vers 1900. La revoici. Ensuite, il faut attendre quinze ans pour la photo de mes grands-parents et de leurs trois premiers enfants qui se suivent de onze mois en onze mois. Dure époque pour les mères ! Une nouvelle photo de mes oncles et tantes enfants vers 1920.... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 14:37 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mars 2014

Ce que les photos disent de nous : 2. Le groupe familial

« Voyez la belle famille que nous formons ! » Aujourd’hui comme hier, tel est en substance le message des photos de couples ou réunissant frères et soeurs, parents et enfants, deux voire trois générations. Figer l'instant du bonheur, de la plénitude, pour s'en souvenir quand le temps aura passé, quand les enfants auront grandi, quand les parents seront morts. Naguère, on revêtait ses plus beaux habits et on allait chez le photographe, à moins qu’on le convie à la fête dont il importait de garder trace. Cela donnait des... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 13:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 octobre 2013

NOMADE

Mes cousins et cousine dans l'immédiat après-guerre Nous étions six. Quatre garçons nés en rafale dans les années trente. Une fille (enfin !) arrivée dans la tourmente de la guerre, huit ans avant que je ne m’en vienne inaugurer la seconde moitié du siècle. Six petits-enfants que n’aura pas connus notre grand-père Victor ! Une génération ou presque me sépare des aînés. Ils ont des vies trépidantes de jeunes hommes dans l’euphorie des années 50 où tout semble permis et ils me fascinent. Pour l’enfant unique que je suis, ils... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mars 2013

Parce que nous le valons bien !

  En retrouvant d’anciennes photos de famille, je me suis souvenue qu’étudiante, pour le cours de sociologie, j’avais dû lire « Un art moyen, essai sur les usages sociaux de la photographie » de Pierre Bourdieu (*). Sous le jargon sociologique, se dégageait en particulier l’idée que la photo, pratiquée par les classes populaires et moyennes, sans réel souci esthétique, vise essentiellement à mettre leur vie en scène. Les photos sont donc hautement symboliques de l’idée que l’on veut donner de soi, donc des valeurs... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,