12 juillet 2014

La moisson d’une pause : (2) nulle part... ou presque !

La généalogie demande ordre et méthode. Quand j’ai débuté il y a un peu plus d’un an celle de la famille de mon grand-père maternel, je n’avais ni l’un ni l’autre. Toute à l’euphorie de découvrir les actes d’état civil et les registres paroissiaux liégeois en ligne, je remontais à vive allure d’ancêtre masculin en ancêtre masculin, déduisant la plupart des liens familiaux des notations dénichées dans ces actes (parrains, marraines, témoins de mariages, déclarants de décès….), sans chercher à systématiser ces découvertes, à... [Lire la suite]