16 juin 2015

"Mon" village

Depuis que nous avons migré en région rurale, il ne se passe pas un jour sans qu'un voisin, un homme de métier de passage ou l'un de nos amis interroge "Vous vous adaptez ? " avec la variante "Vous vous plaisez ?", nous prenant à chaque fois au dépourvu. Car pourquoi ne nous adapterions-nous pas ? Pourquoi ne nous plairions-nous pas ? Alors, certes, nous venons de la ville. De la capitale même, où je suis née. Cependant, pendant près de vingt ans, nous avons habité le verdoyant Brabant wallon, aimable transition entre la grande... [Lire la suite]

29 mai 2015

Coup de vieux

Le coup de vieux m’est tombé dessus. D’un coup. D’un seul. Plus sûrement, plus rapidement qu’en me découvrant une nouvelle ridule au coin des lèvres. Rien qu’en ouvrant un banal courrier administratif : le Service public fédéral des pensions me signale que mon dossier « Retraite » est dans le pipe-line. Un an et des poussières avant la date fatidique. Vous me direz : c’était prévisible. Annoncé depuis soixante-quatre ans. Enfin, non ! À l’époque, les femmes étaient retraitées à soixante ans. J’ai eu droit à... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 janvier 2015

Je suis Charlie

Je ne lisais pas Charlie Hebdo. S’il m’arrivait de tomber sur l’une de ses caricatures, il m’arrivait de (sou)rire. Ou pas. Je trouvais les auteurs gonflés, provocateurs (toujours),  pertinents (souvent), parfois de mauvais goût. J’aimais qu’ils brocardent à tout va, le pouvoir, l’argent, le fanatisme religieux. J’avais admiré qu’ils osent publier les caricatures danoises de Mohammed, j’avais pensé qu’ils jetaient de l’huile sur le feu quand ils avaient récidivé. Le cocktail Molotov qui avait saccagé leur rédaction ne m’avait... [Lire la suite]
09 janvier 2014

Harcèlement

 Hautaine, du haut de son piédestal, la rédac’cheffe distillait sa bonne parole. Son regard de glace disait son mépris des petits, des modestes, des plumitifs que leur plume, précisément, n’ont pas menés aux sommets qu’elle-même fréquente avec délectation. Plus tard, elle me passait un croquis censé me montrer ce qui m’avait manqué pour grimper les échelons dans ce métier où elle brillait des mille feux de la vanité. Mais je ne comprenais rien à son dessin, il m’échappait, se dressait en trois dimensions comme pour mieux me... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,