20 février 2016

L’homme et la bête

                                     Ils sont là, face à face. L’homme, la bête, un ours en l’occurrence, l’un et l’autre enclos dans une goutte de bronze, qui s’observent et se toisent. Parlent-ils ? Si oui, que se disent-ils ? Que l’ours habitait les forêts d’Ardenne bien avant l’arrivée de l’homme ? Que l’homme chassa l’ours ? Qu’il faillit anéantir l’espèce ? Que l’homme aujourd’hui... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 janvier 2016

Mon Mac à moi (encore lui !)

Mon Mac à moi, vous le connaissez (ici). Pas plus tard que ce matin, il m’a proposé d’acheter un arbre à chat, une batterie solaire externe (?), deux bonnets en polair, une chaise de bureau, des semelles orthopédiques, un baby foot, un soin à base de bave d’escargot (beurk !), un canapé d’angle, cent Pampers, des lames Gilette et un tabouret de bar rétro, en plus, bien sûr, des soldes, réductions et offres spéciales quotidiennes sur les parfums, vêtements, sacs et chaussures.  Mais mon Mac à moi n’est pas qu’un consommateur... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 octobre 2014

Langue de bois

L’art de dire sans le dire vraiment, la litote, le travestissement de la pensée, sont des pratiques courantes en politique comme ailleurs. Les journaux s’en font quotidiennement l’écho, sans en souligner nécessairement l’hypocrisie, motivée par la volonté de renvoyer de soi une image lisse, plus sympathique, à un public qui n’est pourtant jamais totalement dupe. J’en veux pour preuves quelques exemples récents, qui me feraient sourire s’ils n’étaient hautement significatifs d’une langue de bois qui ne s’assume pas. En fait, non, ça... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 janvier 2014

L'homme qui marche

Dans la vitrine, l’homme s’est mis en marche. Vers où ? Le sait-il seulement ? Son pas est vif, rapide, décidé. Il le porte en avant, dans ce futur qui n’existait pas l’instant précédent et qui se mue déjà en passé. Il marche, un pied devant l’autre pour aussitôt recommencer. Pourquoi, sinon parce qu’il le faut ? Parce qu’il n’y a pas d’autre choix dans la vie qu’avancer. Parce qui n’avance pas recule et que cet homme-là, cela se remarque au regard, au balancement des bras, à la position du corps, cet homme-là,... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 05:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,