24 août 2016

Un bourgmestre chez les tanneurs

Ordinairement, je ne m’intéresse qu’à ma généalogie ascendante, autrement dit je remonte dans le temps pour retrouver mes ancêtres en ligne directe. C’est déjà en soi un travail de Bénédictine, sans que j’aille en plus m’aventurer sur les pas de tous les descendants d’un couple d’aïeux (généalogie descendante). D’ailleurs, pourquoi choisir celui-ci plutôt que celui-là ? À moins de vouloir organiser une cousinade de tous les porteurs actuels de son propre patronyme ? Une ambition qui n’est pas mienne. Malgré tout, je... [Lire la suite]

25 juin 2016

Perdus de vue

Parmi les ancêtres, il y a ceux que l’on suit sans difficulté, de la naissance, même lointaine de plusieurs siècles, à la mort. Ils ne sont pas difficiles à dénicher parce qu’ils sont nés, ont vécu, sont morts dans le même village ou celui d’à côté, où ils se sont mariés. C’est gai de les retrouver : mariage, naissance, décès, l’arbre s’étoffe rapidement, on déniche leurs autres rejetons que l’ancêtre direct, ces frères et sœurs souvent témoins d’un mariage, parrains ou marraines d’un neveu ou d’une nièce. On remarque un peu... [Lire la suite]
23 avril 2016

En route pour la Savoie

Après deux années un peu folles de construction, de double déménagement et d’accueil de Belle-Maman, nous prendrons très prochainement une quinzaine de jours de vacances bien méritées. Pas en Savoie ! Je n’aime pas trop la montagne en été. Et pourtant ! J’y aurais bien fait un saut, si j’avais su. Car voilà-t-y pas que, l’autre jour, rageant une fois de plus d’être bloquée à l’année 1740 et quelques dans l’une des branches maternelles de mon grand-père ENGLEBERT, je me décide à relire l’acte de mariage de ses... [Lire la suite]
17 mars 2016

Des nouvelles de l'au-delà (4)

(une patrouille de volontaires belges en 1830) Même quand je ne pense pas (trop) à eux, mes ancêtres ont le chic pour se rappeler à mon bon souvenir. Du côté flamand L’autre jour, c’était un message de mon lointain arrière-arrière-cousin historien retrouvé sur Geneanet qui me disait avoir trouvé, grâce à un nouveau site de la Bibliothèque nationale consacré à la presse d’autrefois, deux entrefilets parus l’un en 1902 dans « Het Handelsblad van Antwerpen », l’autre en 1904 dans « Het Nieuws van de dag ». Le... [Lire la suite]
03 mars 2016

Des nouvelles de l’au-delà (3)

Le quartier d'Outremeuse à Liège où naquirent tant de mes ancêtres J’ai déjà plusieurs fois ironisé sur les variations orthographiques des noms et prénoms de nos ancêtres, qui compliquent singulièrement la tâche de tous les généalogistes, amateurs ou non. Je n’avais cependant jamais atteint les sommets de complexité que deux branches voisines réservaient récemment à ma sagacité. À la recherche de Joachim J’ai croisé Joachim LE BOULANGER dans un index des naissances.  Il est mentionné comme étant le père de Henri LE... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:47 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 novembre 2015

Du plaisir de classer ses ancêtres

Quand le monde gronde autour de moi, quand je tremble - non pour moi bien à l’abri dans mon paradis vert mais pour tous les Bruxellois que j’aime, à commencer par mon fils et mon petit-fils – la fréquentation de mes ancêtres parvient efficacement à détourner mon esprit de l’imminence du danger et à m’apaiser. Alors c’est sûr qu’eux au moins n’ont plus rien à craindre et donc moi non plus pour eux. Néanmoins, ce sentiment d’apaisement me surprend d’autant plus que leurs dates évoquent d’autres périodes troublées de l’Histoire et que... [Lire la suite]

28 octobre 2015

Un centenaire fécond

Une tuilerie au XVIIIe siècle (encyclopédie de Diderot et d'Alambert) En généalogie, les histoires se suivent et ne se ressemblent pas nécessairement. Bien sûr, il y a beaucoup de décès d’enfants en bas âge et de femmes en couche, beaucoup de remariages des veufs pour élever leurs petiots et de nouvelles naissances, il y a des enfants illégitime souvent reconnus ou légitimés par mariage, il y a pas mal de mariages in extrémis quelques semaines ou quelques jours avant la naissance, il y a peu de centenaire. Il y a  quantité de... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 18:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 octobre 2015

Picoreuse

Contrairement aux apparences, je ne suis pas une généalogiste systématique. Méthodique, oui. Sans méthode, pas de résultat ! Systématique, aucunement. A part les quelque deux dernières années presque exclusivement consacrées à ma branche maternelle ENGLEBERT, parce que je partais de presque rien et qu’aucune aide ne m’avait été fournie par Généanet où personne d’autre me m’avait précédée sur ce chemin ardu, je suis plutôt du genre « picoreuse » s’intéressant tantôt à une branche tantôt à une autre. Tout récemment, je... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 septembre 2015

A la poursuite de mon sosa 1000 (suite)

Vous ne vous en souvenez sans doute pas : juste avant de déménager, je m’étais lancée à la poursuite de mon sosa 1000 (ici), pour constater illico que, à mon grand désespoir, je ne l’avais pas encore repéré. Or, voilà-t-y pas qu’en réussissant à dénouer le nœud généalogique que représentait Aldegonde DURLIQUE (1770-1831), en dénichant les noms de ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents, je viens du même coup - et sans m’en rendre compte immédiatement - de mettre la main sur ce fameux sosa. Mon sosa 1000 est donc... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 septembre 2015

Frontaliers

J’évoquais, l’autre jour (ici), la « déménagite » qui frappait certains de mes ancêtres proches, me compliquant singulièrement la tâche lorsqu’il s’agit de reconstituer leur parcours de vie et, en commentaire, je risquais l’hypothèse que le développement des réseaux de communication au XIXe siècle, en particulier du chemin de fer, explique cette mobilité nouvelle. Néanmoins, des ancêtres plus lointains me donnent aussi parfois du fil à retordre pour une raison similaire : ils ont quitté leur village natal – à pied, à... [Lire la suite]