10 octobre 2015

Où il est question d’une bataille, d’un tremblement de terre et de religieuses peu assidues à la tâche

  La bataille de Rocourt (1746)  Les recensements du curé de Glain (ici) m’ont finalement permis d’identifier un frère et une sœur aînés de mon aïeule Anne Catherine MESTREZ, alors que je battais un peu le beurre à ce niveau. En 1736, en effet, il note que Gertrude MAGHUIN, veuve MESTRE, vit avec trois enfants : Gertrude (16 ans), Gérard (14 ans) et Anne Catherine (11 ans). A l’époque, la paroisse compte 292 familles, soit 1.237 « âmes », parmi lesquels 905 « communians » (sic) environ et 322... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

08 octobre 2015

Picoreuse

Contrairement aux apparences, je ne suis pas une généalogiste systématique. Méthodique, oui. Sans méthode, pas de résultat ! Systématique, aucunement. A part les quelque deux dernières années presque exclusivement consacrées à ma branche maternelle ENGLEBERT, parce que je partais de presque rien et qu’aucune aide ne m’avait été fournie par Généanet où personne d’autre me m’avait précédée sur ce chemin ardu, je suis plutôt du genre « picoreuse » s’intéressant tantôt à une branche tantôt à une autre. Tout récemment, je... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 mai 2014

Chronique familiale : 3. Dans les arcanes des archives de l’état-civil

Dès ma première visite aux Archives de l’Etat à Liège, j’ajoute aux informations dont je dispose déjà les noms et prénoms de mes arrière-arrière-grands-parents Jean Simon ENGLEBERT et Elisabeth UZANAUZ, leurs dates de naissance et de mariage. Rentrée chez moi, je n’éprouve donc pas de difficulté majeure à remonter le fil générationnel à l’aide du moteur de recherche des archives en ligne, malgré quelques errances orthographiques qui affublent mes plus lointains ancêtres de noms aussi fantaisistes que ENGLEBERTI, ENGILBERT,... [Lire la suite]