14 juin 2016

Périple provenço-boourguignon (4) : des villes chargées d'histoire

Là, ça commence à faire un moment que nous sommes rentrés et je suis loin d'avoir fait le tour des lieux passionnants où nous sommes passés. La vie quotidienne et l'actualité, comme toujours plus tragique que drôle, nous ratrappent. Je vais donc vous la faire courte. Outre les paysages impressionnants, les vestiges gallo-romains, et les villages perchés, nous avons donc visité des villes chargées d'histoire. Dijon, capitale de la Bourgonge, à qui l'histoire de Belgique lui fut longtemps liée    Beaune Et... [Lire la suite]

17 mars 2016

Des nouvelles de l'au-delà (4)

(une patrouille de volontaires belges en 1830) Même quand je ne pense pas (trop) à eux, mes ancêtres ont le chic pour se rappeler à mon bon souvenir. Du côté flamand L’autre jour, c’était un message de mon lointain arrière-arrière-cousin historien retrouvé sur Geneanet qui me disait avoir trouvé, grâce à un nouveau site de la Bibliothèque nationale consacré à la presse d’autrefois, deux entrefilets parus l’un en 1902 dans « Het Handelsblad van Antwerpen », l’autre en 1904 dans « Het Nieuws van de dag ». Le... [Lire la suite]
22 décembre 2014

Joyeux Noël (suite et sans doute pas fin) !

    Souvenez-vous : il y a deux mille ans et des poussières, soucieux de préserver une royauté qu'il pensait de ce monde, un dénommé Hérode de triste mémoire avait ordonné le massacre de tous les nouveaux-nés susceptibles de devenir ce Messie, ce "Roi des Juifs" que le peuple d'Israël attendait comme un Sauveur du joug romain avec lequel Hérode collaborait allègrement. On sait ce qu'il s'ensuivit. Terrible massacre d'innocents. Fuite en Egypte et Jésus qui survit, qui grandit, qui prêche cet Amour et cette non violence... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 septembre 2014

La moisson d’une pause (4) : petits parmi les « Petits »

  "Les Principautaires" de Mady Andrien célèbre la révolte du petit peuple contre les princes-évêques Donc, m’étant rendu compte que je ne pourrais pas comprendre l’histoire de ma famille maternelle si je ne la resituait pas dans le contexte spécifique de la Principauté de Liège, je me suis penchée avec plus ou moins d’opiniâtreté sur l’histoire politique et sociale de celle-ci, avant même la mention du premier ENGLEBERT dans les archives liégeoises. Et non, je ne vais pas vous faire un cours d’histoire, je ne vais pas... [Lire la suite]
12 juillet 2014

La moisson d’une pause : (2) nulle part... ou presque !

La généalogie demande ordre et méthode. Quand j’ai débuté il y a un peu plus d’un an celle de la famille de mon grand-père maternel, je n’avais ni l’un ni l’autre. Toute à l’euphorie de découvrir les actes d’état civil et les registres paroissiaux liégeois en ligne, je remontais à vive allure d’ancêtre masculin en ancêtre masculin, déduisant la plupart des liens familiaux des notations dénichées dans ces actes (parrains, marraines, témoins de mariages, déclarants de décès….), sans chercher à systématiser ces découvertes, à... [Lire la suite]
27 juin 2014

Chronique familiale : une pause s'impose

Le centre de Liège : la cathédrale Saint-Lambert, le palais des princes-évêques (à l'arrière) et le perron, symbole des libertés, sur la place du marché. Je l’ai déjà écrit : lors de recherches généalogiques au long cours, il est parfois (souvent) utile de faire une pause. Il vient, en effet, toujours un moment où l’attention s’étiole, les découvertes se raréfient, les erreurs s’accumulent, le doute s’insinue… Du coup, l’enthousiasme s’effrite et l’ennui du pensum s’en vient subrepticement remplacer le plaisir de la quête. Je... [Lire la suite]

30 mai 2014

Chronique familiale : (5) La Principauté de Liège

 Liège en 1649 – gravure de Julius Milheuser (1611-1680) Anne, la première fille d’Eustache ENGLEBERT et de Anne LIBERT a  pour parrain Gilles (dont le nom de famille reste illisible) et pour marraine Anne de FREISNE, elle-même épouse d’un autre Eustache ENGLEBERT, sans doute un cousin de son père.   Lorsqu’elle vient au monde le 14 novembre 1649, cela fait déjà 664 ans que Liège est la capitale de la principauté épiscopale à laquelle elle donne son nom. Elle a vu le jour en 985 lorsque Notger, évêque de Liège... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 19:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 mai 2014

La cathédrale Notre-Dame de Senlis

Je l'écrivais hier : la cathédrale de Senlis est l'une de premières églises gothiques de France. Ce qui n'a pas empêché sa construction de s'étendre sur quatre siècles au cours desquels le plan original a subi de nombreux remaniements. De taille assez modeste, elle présente notamment un portail à la Vierge du XIIe siècle tout à fait remarquable mais impossible à photographier depuis sa restauration car un grillage a été installé pour le protèger des déjections des pigeons. S'ils ne sont évidemment pas d'origine, les vitraux, par... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2014

Senlis, ville royale

Donc, Senlis, comme certaines d'entre vous l'ont reconnue ! Cette petite ville du département de l'Oise, fondée par les  Romains sur la Nonette, est celle où le premier roi des Français, Hugues Capet, fut couronné en 981. Et quand on sait combien nos voisins d'Outre-Quiévrain, tout républicains soient-ils, sont fiers de leur monarchie, c'est dire l'importance symbolique de la cité dans l'histoire de France. Elle abrite d'ailleurs l'une des premières cathédrales gothiques, mais a surtout su préserver de nombreux... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 septembre 2013

TOUS MES COUSINS S'APPELLENT EUSTACHE

  Les fonts baptismaux où furent baptisés tant de membres de ma famille (c) Jean-Pol Grandmont J’ai écrit ici même que tous mes ancêtres s’appellent Jean ou Joseph, ce qui a le don de compliquer singulièrement les recherches généalogiques quand les parents n’ont pas pensé à donner un second prénom à leur fils. Que voulez-vous tirer d’un acte signalant le baptême de Jean fils de Jean « habitant dessous la tour » quand vous recensez pas moins de six Jean sur deux générations et qu’il n’est fait mention ni du nom de la... [Lire la suite]