01 juin 2016

Lavage de cerveau

Donc, après quelque vingt jours à changer physiquement d'horizon mais surtout à se vider la tête des préoccupations quotidiennes, nous revoilà bon pied bon oeil, gavés de souvenirs culturels et oenologiques, satisfaits d'avoir pu échapper à la panne d'essence et heureux de retrouver nos pénates... même si le soleil aurait pu faire un petit effort pour nous accueillir un peu plus dignement. Les 3.000 km parcourus en "douce" France, en proie aux grèves, manifestations et autres blocages, aux intempéries aussi parfois, nous aura permis... [Lire la suite]