17 décembre 2013

La Moldau (bis)

Je l’ai déjà dit : ma clinique préférée est adepte des NTIC, entendez les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Autrement dit, au lieu d’engager une ribambelle de téléphonistes qui dirigeraient l’appelant vers le service, l’étage ou le médecin souhaité, elle confie cette tâche - certes ingrate et peu valorisante, mais quand même rémunératrice pour celui ou celle qui l’exerce – ils la confient, disais-je, à un ordinateur. Cela m’a valu cette mésaventure qui me fait hésiter depuis à empoigner mon... [Lire la suite]