22 juin 2017

L’ère de la routine

Le pire, c’est qu’on s’habitue. Je le pensais, ce matin, en me souvenant qu’hier, ici même, je m’amusais des petits avantages et gros inconvénients d’accumuler les ans aux ans, sans évoquer l’attentat qui aurait pu endeuiller une fois de plus la capitale. Alors, bien sûr, il a raté, cet attentat et le seul mort à ne pas déplorer est le kamikaze himself, tué par un militaire auquel il s’attaquait. Mais tout de même, on a risqué gros ! On sait en effet désormais que l’homme a traversé une bonne partie de la ville en métro et que... [Lire la suite]

30 octobre 2016

Cela se passe ici

Vendredi, j'ai mené ce qui sera sans doute la dernière interwiew de ma carrière. Je termine en beauté : mon interlocuteur était un député européen que des études fort sérieuses placent dans le top 20 des eurodéputés les plus influents. Un agenda involontaire a voulu que cette rencontre au Parlement européen ait lieu le jour même où le Parlement wallon donnait enfin son feu vert à la signature du fameux CETA, ce traité économique entre le Canada et l'Union européenne, qui a fait couler tellement d'encre ces jours derniers et nous a... [Lire la suite]
23 mars 2016

Ca va !

J'écrivais, l'autre jour (ici), à propos de la chanson de Jacques Brel intitulée "Le diable" (1955), qu'elle était non seulement magistrale mais restait douloureusement d'actualité. Je ne pensais pas si bien dire. Soixante ans plus tard, "Il y a toujours un peu partout des feux illuminant la terre, les hommes s'amusent comme des fous aux dangereux jeux de la guerre, les trains déraillent avec fracas parce que des gars pleins d'idéal mettent des bombes sur les voies...". Oui, la haine continue à dominer le monde et le diable a... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 février 2016

Des couleurs dans la ville

Il y a le haut et le bas de Forest, la dix-neuvième des dix-neuf communes bruxelloises. Le haut culmine à cent mètres au dessus de la mer, comme le rappelle la place de l’Altitude 100 sur laquelle s’élève l’église Saint-Augustin, de style Art Déco. Jouxtant la très prisée commune d’Uccle, c’est un quartier bourgeois bordé de belle maisons patriciennes. Très logiquement, en bord de Senne et des zones industrielles qui y ont trouvé les terrains nécessaires à leur expansion, le bas de Forest est plus populaire. Depuis toujours :... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
15 décembre 2015

Sous le signe de Magritte

Madame Récamier de David (Magritte, 1951) Il ne faisait pas l’un de ces ciels de Magritte tout parsemés de nuages dodus quand, vendredi dernier, j’ai repris le train vers Bruxelles pour la première fois depuis les attentats de Paris et l’alerte « imminente » de niveau 4. Disons-le tout de go : il pleuvait à seaux et je ne me suis donc pas sentie franchement dépaysée en retrouvant les pavés mouillés de la Grand Place où nos pas nous avaient conduits, ma copine C. et moi. Par contre, le détour par le nouveau piétonnier... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 novembre 2015

Des chats, des peurs, des plaisirs et un hommage

    Alors, bien sûr, on rit. De ceci et de ceci. De celà aussi. Sauf que, dans le même temps, le niveau 4 d'alerte maximum ("menace imminente") n'est passé qu'hier en fin d'après midi au niveau 3 ("menace possible et vraisemblable") et Petit Loup est enfin retourné à l'école. Une école dont les entrées et sorties de classes sont toujours gardées par les policiers, une école où la réunion de parents de ce soir a été annulée, une école où les mesures de sécurité restent maximales. Alors, je ne vais... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 novembre 2015

Parce qu'il faut bien (sou)rire un peu...

Posté par mamilouve à 09:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 novembre 2015

Du plaisir de classer ses ancêtres

Quand le monde gronde autour de moi, quand je tremble - non pour moi bien à l’abri dans mon paradis vert mais pour tous les Bruxellois que j’aime, à commencer par mon fils et mon petit-fils – la fréquentation de mes ancêtres parvient efficacement à détourner mon esprit de l’imminence du danger et à m’apaiser. Alors c’est sûr qu’eux au moins n’ont plus rien à craindre et donc moi non plus pour eux. Néanmoins, ce sentiment d’apaisement me surprend d’autant plus que leurs dates évoquent d’autres périodes troublées de l’Histoire et que... [Lire la suite]
23 juillet 2015

Par dessus la frontière... linguistique

Point de salut hors de la capitale ? Ce collègue journaliste flamand habitait et ravaillait à Bruxelles. Avec son épouse, il a choisi d'aller vivre sa retraite à la Côte belge. Les réactions de ses amis (ici) ressemblent presque mot pour mot (traduits) avec celles de la plupart des nôtres, quand nous leur avons annoncé notre choix de nous installer au fin fond de la Province de Namur. Cette étroitesse de vue valait bien un petit salut de connivence par dessus la frontière linguistique.
Posté par mamilouve à 22:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2015

Moisson d’une pause (10) : c’était au temps où Bruxelles brusselait

J'ignore dans lequel des emplois de mon grand-père cette photo a été prise, mais elle témoigne ô combien du style décoratif de l'époque Dans l’enregistrement de mon cousin, ma tante évoque donc les divers cafés, restaurants et hôtels où travailla son père et il apparaît que si la famille déménagea aussi fréquemment avant 1920, n’hésitant pas à changer non seulement de domicile mais également de ville, c’est que mon grand-père suivait son patron : Marius. Marius, dont j’ignore le nom de famille. Marius qui était cuisinier et,... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 14:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,