26 novembre 2014

Witte Piet

  Comme chaque année à pareille époque, la polémique a repris vigueur chez nos voisins hollandais et, dans une moindre mesure, en Belgique : la figure du Père Fouettard n’est-elle pas porteuse de relents colonialistes, voire carrément racistes ? Il y a les pour, il y a les contre, ceux qui estiment qu’on ne touche pas à un mythe, ceux qui justifient la couleur de peau de l’adjoint de Saint Nicolas par son passage dans les cheminées, ceux s’en fichent… Je n’ai pas de position définitive, car il y a bien longtemps que... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 09:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2014

Aiguillages

  Je n’habite pas une maison mais une gare de triage. Et pas seulement depuis que nous savons que nous déménagerons bientôt. Quoique le phénomène s’amplifie, on est d’accord. Donc, même en « temps normal » - ce qui n’est absolument pas le cas pour le moment - je me sens une âme d’aiguilleuse. Je devrais d’ailleurs postuler à la SNCB. J’aurais mes chances. Et peut-être les trains arriveraient-ils enfin à l’heure ? Mais, trêve de plaisanterie ! D’abord, bien sûr, il y a le tri obligatoire : les déchets... [Lire la suite]
13 novembre 2014

C'était au temps où Bruxelles brusselait...

  Pas mal de préoccupations pour l’instant et les idées trop vaseuses pour écrire longuement sur ce blog, mais je ne résiste pas au plaisir de vous mettre le lien de ce petit film muet de 8 minutes datant de 1909 : « Toto et sa sœur en bombe à Bruxelles ». D’abord, parce que je le trouve plein d’une rafraîchissante impertinence. Ensuite, parce que les images sont d’une qualité inattendue en ces premiers temps du cinéma. Bien sûr, parce qu’il montre Bruxelles. Mais les célèbres monuments de la ville ne... [Lire la suite]
09 novembre 2014

Moisson d'une pause (7) : nous sommes tous mortels

Le palais de justice de Liège, où Jean Baptiste fut huissier, est installé dans l'ancien palais des Prince Evêques La généalogie peut être passionnante. Elle est rarement rigolote. D’abord, parce qu'elle se pratique le plus souvent dans la solitude et le silence. Mais surtout, alors que j’ai longtemps eu l’impression de dresser des statistiques de la vigueur sexuelle de mes ancêtres (Combien de fois ? À partir de quel âge ? Quel intervalle entre les grossesses ? Jusqu’à quand ?), j’explore pour l’heure une... [Lire la suite]
04 novembre 2014

Reflets des années 50 (5) : le photographe photographié

Donc, chacun dans la famille, parents et amis, se prêtaient volontiers au jeu de la mise en scène pour illustrer les articles de Maman. A la manoeuvre : mon père. Mais il pouvait arriver que Lorraine ait besoin d'un modèle masculin, en particulier pour ses articles relatifs au rôle de l'homme dans la famille, mari et père. Dans ce cas, il arriva plus d'une fois que le photographe lui-même prenne la pose. Calculant lumière et profondeur de champ, il préparait alors lui-même la mise au point, juste avant de prendre sa place de... [Lire la suite]
27 octobre 2014

Brèves de sexa

Avoir soixante ans (et des poussières), c'est : - Se souvenir de l’ambiance de souvenir et de recueillement qui accompagnait naguère la Toussaint, ne pas être conquise par le rite d'Halloween et son imagerie macabre. Même si c’est pour « du rire ».   - connaître Superman, Spiderman et Batman, s’embrouiller entre Ironman, Thor, Hulk, Captain America et compagnie. Ne pas être certaine que le culte des super-héros façonne des personnalités équilibrées -       avoir offert des Lego à... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 14:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 octobre 2014

Entre deux

Chambre (d'hôpital) avec vue Depuis l’accident de squash de Grand Loup, j’ai perpétuellement l’impression d’être entre deux. Entre deux trajets vers Bruxelles, entre deux hôpitaux, deux salles d’attente, deux avis médicaux, deux examens, deux médecins… La médecine n’est pas une science exacte. On le sait. Il n’empêche ! Jamais, pour un traumatisme aussi courant qu'une déchirure du tendon d'Achille, donc théoriquement aussi maîtrisé, nous n’avons entendu des avis aussi variés voire divergents pour chacune des étapes du... [Lire la suite]
19 octobre 2014

Tout derniers feux

Les feuilles des azalées et celles du lierre sont déchiquetée par je ne sais quelle bestiole ? Tant pis, car cette photo évoque bien ce que je vais laisser d'ici quelques mois : la luxuriance d'un jardin sans prétention à l'arrière d'une petite maison de briques rouges qui a vu nos enfants devenir adultes et notre petit-fils quitter la prime enfance. Dix-sept années qui auront passé bien vite, au fond !
Posté par mamilouve à 23:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2014

Histoires d'os

Dans la tribu des bras et autres pieds cassés, je demande la fille...   (1985 - 1er épisode/5) (1987 - 2e épisode/5) ... le père (2012) ... le petit-fils (2013) ...et le fils (2014, 2e épisode) Eh oui, nous avons un sérieux contentieux en matière d'os, de tendons et de ligaments. Je suis la seule à ce jour à avoir échappé aux plâtres et autres attelles. Ce n'est pas que ça me manque, notez. Je remarque, simplement. Et je me dis que, parfois, ce ne serait pas mal d'être l'allongée dont tout un chacun se... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 octobre 2014

Langue de bois

L’art de dire sans le dire vraiment, la litote, le travestissement de la pensée, sont des pratiques courantes en politique comme ailleurs. Les journaux s’en font quotidiennement l’écho, sans en souligner nécessairement l’hypocrisie, motivée par la volonté de renvoyer de soi une image lisse, plus sympathique, à un public qui n’est pourtant jamais totalement dupe. J’en veux pour preuves quelques exemples récents, qui me feraient sourire s’ils n’étaient hautement significatifs d’une langue de bois qui ne s’assume pas. En fait, non, ça... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,