29 janvier 2016

Pêle-mêle de l’au-delà (suite et pas fin)

Le Passage Lemonnier dans ses atours Art Deco des années 30 et tel qu'il apparaît encore aujourd'hui Les histoires de famille sont multiples, pleines de mystères et de rebondissements, voire de « secrets » qui se diluent dans la mémoire familiale, disparaissent avec les générations précédentes et dont des éléments ressurgissent parfois, au détour d’une recherche généalogique. Mais qu'allait-elle donc faire à Charleville ?  J’ai déjà longuement évoqué mon grand-oncle Rodolphe ENGLEBERT, officier de cavalerie, mort... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 janvier 2016

Pêle-mêle de l’au-delà

  Mes ancêtres me donnent du fil à retordre ces derniers temps. Quand ils ne me jouent pas carrément des tours de cochons. Pour se faire pardonner sans doute, ils me réservent parfois de belles surprises, qui se muent aussitôt en questions sans réponses. Ils se plaisent à me poser des colles, mais aussi à susciter mes réflexions amusées. Bref, je ne m’ennuie jamais avec eux. - Michel,fils de Michel SION et de Catherine GENOT, naît à Chênée (Liège) le 23 janvier 1729 : je l’avais noté dans mon arbre en ligne depuis deux ans au... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 décembre 2015

Se méfier de l'emballement, vérifier les sources. Toujours !

  J’évoquais récemment l’apaisement induit par le classement de ses ancêtres. Mais cette étape, dont la satisfaction s’apparente à celle de la satiété, suppose d'avoir auparavant goûté à la frénésie de la quête et à l’excitation de la découverte, sans lesquelles il n’y aurait rien à classer. Méfions-nous cependant de l’euphorie dans laquelle nous plonge ordinairement chaque bribe d’information recueillie entre les pages (virtuelles) jaunies des vieux registres, sur les sites de mémoire et, plus encore, sur les arbres d’autres... [Lire la suite]
28 octobre 2015

Un centenaire fécond

Une tuilerie au XVIIIe siècle (encyclopédie de Diderot et d'Alambert) En généalogie, les histoires se suivent et ne se ressemblent pas nécessairement. Bien sûr, il y a beaucoup de décès d’enfants en bas âge et de femmes en couche, beaucoup de remariages des veufs pour élever leurs petiots et de nouvelles naissances, il y a des enfants illégitime souvent reconnus ou légitimés par mariage, il y a pas mal de mariages in extrémis quelques semaines ou quelques jours avant la naissance, il y a peu de centenaire. Il y a  quantité de... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 18:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 octobre 2015

SDF

Je viens de me découvrir une lointaine parente qui fut mendiante après avoir longtemps été fileuse puis servante et, selon son acte de décès, mourut sur le sentier de la Longue Voie un jour de janvier 1851. Elle avait 85 ans. L’information me bouleverse. Je l’imagine, vieille, pauvresse, transie de froid, arpentant les rues de la minuscule commune d’Hecq où, pour y être née, elle connaît chacun des habitants, dont beaucoup portent son nom ou celui de sa mère. Je la vois assise, tendant sa main tordue par l’arthrose sous le porche... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:22 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 octobre 2015

Cent mots pour une vie

  « Racontez en 100 mots l’histoire d’une personne de votre généalogie. De ces 100 mots naîtra l’envie d’en savoir plus… », telle est l’invitation que Sophie Boudarel de la Gazette des ancêtres lance à ses lecteurs pour le mois d’octobre. Ce « généathème » m’a donné l’envie de revenir sur la vie de mon grand-oncle Rodolphe ENGLEBERT, dont j’ai déjà parlé ici et ici et dont le dossier militaire consulté l’an dernier aux archives du Musée de l’Armée à Bruxelles, résume son engagement dans le conflit de 14-18 en... [Lire la suite]

10 octobre 2015

Où il est question d’une bataille, d’un tremblement de terre et de religieuses peu assidues à la tâche

  La bataille de Rocourt (1746)  Les recensements du curé de Glain (ici) m’ont finalement permis d’identifier un frère et une sœur aînés de mon aïeule Anne Catherine MESTREZ, alors que je battais un peu le beurre à ce niveau. En 1736, en effet, il note que Gertrude MAGHUIN, veuve MESTRE, vit avec trois enfants : Gertrude (16 ans), Gérard (14 ans) et Anne Catherine (11 ans). A l’époque, la paroisse compte 292 familles, soit 1.237 « âmes », parmi lesquels 905 « communians » (sic) environ et 322... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 octobre 2015

Picoreuse

Contrairement aux apparences, je ne suis pas une généalogiste systématique. Méthodique, oui. Sans méthode, pas de résultat ! Systématique, aucunement. A part les quelque deux dernières années presque exclusivement consacrées à ma branche maternelle ENGLEBERT, parce que je partais de presque rien et qu’aucune aide ne m’avait été fournie par Généanet où personne d’autre me m’avait précédée sur ce chemin ardu, je suis plutôt du genre « picoreuse » s’intéressant tantôt à une branche tantôt à une autre. Tout récemment, je... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 septembre 2015

A la poursuite de mon sosa 1000 (suite)

Vous ne vous en souvenez sans doute pas : juste avant de déménager, je m’étais lancée à la poursuite de mon sosa 1000 (ici), pour constater illico que, à mon grand désespoir, je ne l’avais pas encore repéré. Or, voilà-t-y pas qu’en réussissant à dénouer le nœud généalogique que représentait Aldegonde DURLIQUE (1770-1831), en dénichant les noms de ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents, je viens du même coup - et sans m’en rendre compte immédiatement - de mettre la main sur ce fameux sosa. Mon sosa 1000 est donc... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 septembre 2015

Frontaliers

J’évoquais, l’autre jour (ici), la « déménagite » qui frappait certains de mes ancêtres proches, me compliquant singulièrement la tâche lorsqu’il s’agit de reconstituer leur parcours de vie et, en commentaire, je risquais l’hypothèse que le développement des réseaux de communication au XIXe siècle, en particulier du chemin de fer, explique cette mobilité nouvelle. Néanmoins, des ancêtres plus lointains me donnent aussi parfois du fil à retordre pour une raison similaire : ils ont quitté leur village natal – à pied, à... [Lire la suite]