13 janvier 2016

Mon Mac à moi (encore lui !)

Mon Mac à moi, vous le connaissez (ici). Pas plus tard que ce matin, il m’a proposé d’acheter un arbre à chat, une batterie solaire externe (?), deux bonnets en polair, une chaise de bureau, des semelles orthopédiques, un baby foot, un soin à base de bave d’escargot (beurk !), un canapé d’angle, cent Pampers, des lames Gilette et un tabouret de bar rétro, en plus, bien sûr, des soldes, réductions et offres spéciales quotidiennes sur les parfums, vêtements, sacs et chaussures.  Mais mon Mac à moi n’est pas qu’un consommateur... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 janvier 2016

Heureusement, il y en a d’autres

  Le plus dur quand on accueille chez soi une personne très âgée, qui plus est en mauvaise santé, n’est pas le travail supplémentaire induit par sa présence, ni le défilé permanent des aides et soignants qui, sachant la porte non fermée à clé, entrent et sortent désormais sans que nous ayons à nous déranger. Ce n’est pas non plus la nécessité de parler plus haut et plus distinctement qu’on ne le fait entre nous, ni celle de penser, lorsqu’on quitte la maison pour quelques heures, à des tas de détails que l’on négligeait... [Lire la suite]
19 décembre 2015

Paix sur la terre !

C’est une petite école de campagne : dix-neuf élèves de 3 à 12 ans. Dix-neuf qui espèrent être vingt à la rentrée 2016 pour ne pas voir disparaître leur petite école, comme l’exigent les normes. Ce serait dommage, avouez ! Une école de village où tout le monde se connaît, où les institutrices de primaire donnent cours dans une classe unique, ce qui fait beaucoup de travail mais aussi beaucoup d’entraide et d’entraînement mutuel. Une école comme, je pense, on en aimerait tous pour nos enfants. Or, hier soir, les dix-neuf... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 décembre 2015

Sous le signe de Magritte

Madame Récamier de David (Magritte, 1951) Il ne faisait pas l’un de ces ciels de Magritte tout parsemés de nuages dodus quand, vendredi dernier, j’ai repris le train vers Bruxelles pour la première fois depuis les attentats de Paris et l’alerte « imminente » de niveau 4. Disons-le tout de go : il pleuvait à seaux et je ne me suis donc pas sentie franchement dépaysée en retrouvant les pavés mouillés de la Grand Place où nos pas nous avaient conduits, ma copine C. et moi. Par contre, le détour par le nouveau piétonnier... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 décembre 2015

Façades

Que se passe-t-il derrière les façades ? Les belles, les anciennes, les modernistes, les modestes, les pelées, les décrépites et les autres ? Selon leur mine, nous imaginons un bonheur cossu, facile, bourgeois. Ou, au contraire, une vie de labeur, des difficultés matérielles, une existence pas vraiment tranquille, des disputes, de la souffrance et pourquoi pas  de la violence. Qu’en savons-nous au fond ? Il y a des façades qui brillent de mille feux et suscitent l’envie. Sont-elles les plus sincères ?... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 novembre 2015

Les anges gardiens

  Il y a Christelle, il y a Sophie. Yuni aussi et Vinciane. Brigitte, Emilie et Charlotte. François. Et Elisa. Toute la semaine, elles vont et viennent - tant pis pour le seul homme : aidants et soignants sont essentiellement des femmes - elles poussent la porte et, avec elles un vent léger de bonne humeur s’engouffre dans la maison. Comment font-elles ? Oui, comment font-elles pour conserver jour après jours cet entrain communicatif, cette joie de vivre malgré les handicaps, les maladies et autres petits ou gros... [Lire la suite]

27 novembre 2015

Des chats, des peurs, des plaisirs et un hommage

    Alors, bien sûr, on rit. De ceci et de ceci. De celà aussi. Sauf que, dans le même temps, le niveau 4 d'alerte maximum ("menace imminente") n'est passé qu'hier en fin d'après midi au niveau 3 ("menace possible et vraisemblable") et Petit Loup est enfin retourné à l'école. Une école dont les entrées et sorties de classes sont toujours gardées par les policiers, une école où la réunion de parents de ce soir a été annulée, une école où les mesures de sécurité restent maximales. Alors, je ne vais... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 novembre 2015

Du plaisir de classer ses ancêtres

Quand le monde gronde autour de moi, quand je tremble - non pour moi bien à l’abri dans mon paradis vert mais pour tous les Bruxellois que j’aime, à commencer par mon fils et mon petit-fils – la fréquentation de mes ancêtres parvient efficacement à détourner mon esprit de l’imminence du danger et à m’apaiser. Alors c’est sûr qu’eux au moins n’ont plus rien à craindre et donc moi non plus pour eux. Néanmoins, ce sentiment d’apaisement me surprend d’autant plus que leurs dates évoquent d’autres périodes troublées de l’Histoire et que... [Lire la suite]
19 novembre 2015

Et pendant ce temps…

...mon Mac à moi m’annonce que le Beaujolais nouveau est arrivé, qu’il me reste quatre jours pour tenter de gagner un voyage au Japon, qu’avec le car j’y serais déjà, que réduire mon cholestérol n’a jamais été aussi délicieux, qu’il existe un caleçon anti-ondes pour protéger les coucougnette et un sac de couchage en forme d’ours « entièrement fait main » pour hiberner à loisir. Il me dit qu’il est temps de réveiller mon épargne et possible de réaliser des abat-jours avec des tasses, que les chats ont peur de... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 19:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 novembre 2015

Mon premier Bond… James Bond

Le croirez-vous ? Alors que, depuis « La rose et la flèche » (1976), je suis une fan absolue de Sean Connery dans son âge (très) mûr, je n’avais jusqu’à ce jour jamais regardé un seul film de James Bond. Sa période grand costaud fat et gominé m’indifférait totalement et aucun de ses successeurs ne m’avait convaincue de revoir ma position. Pour ce que j’en avais vu par hasard à la télévision entre deux programmes, chaque épisode recelait décidément trop de courses poursuites, d’explosions, d’invraisemblances, de bombes... [Lire la suite]