Nuages bas. L’été indien lui-même semble toucher à sa fin. Le jardin flamboie, matins et soirs ramènent une fraîcheur oubliée. Le moment ou jamais de s’offrir un petit Topflop.

Top

Le lancement du poney-club de Louve Chérie et de son loup à elle : après des mois de travaux d’aménagement et d’entraînement avec les poneys, installation et pédagogie sont désormais au point. Car il ne s’agit pas tant d’apprendre à monter à cheval que de se familiariser avec la nature et les animaux grâce à des jeux et exercices d’équimotricité favorisant le développement harmonieux de la personnalité. On n’attend plus que les enfants. Ils arrivent, au compte-goutte.

IMG_2546

Flop

L’approche de l’hiver qui risque de décourager les familles et de reporter le véritable démarrage du poney-club au prochain printemps.

IMG_1277

Top

Notre maison actuelle vendue. Notre nouvelle maison sous toit et une date, enfin, de fin des travaux.

IMG_2622

Flop

Les multiples alea d’une nouvelle construction : occupation du terrain par les chevaux du fermier voisin à l'heure des implantations, interruptions pour cause de mauvais temps, accidents successifs des maçons (hors chantier), mauvais mesurage, retard de livraison des matériaux, difficulté de communication avec le « conducteur de chantier », plans mal interprétés, fils électriques mal placés, plafonnage bâclé, taches de graisse sur la pierre bleue, mauvaise information des fournisseurs de luminaires…  Y’a plus grave, je sais. Mais parfois, c’est énervant.

IMG_2497

Top

Petit Loup, désormais en classe d’immersion commence à « jongler » avec les langues. Il a une « Madame » et une « Juffrouw », compte jusqu’à dix en néerlandais et décline les jours de la semaine… qu’il ne connaît pas en français. Ah oui, il annonce aussi d’un tonitruant « pipi doen » son besoin d’aller aux toilettes.

Top

Le Pont de la Paix : cette reconstitution du pont flottant sur l'Escaut qui, en 1914, permit à 10.000 réfugiés anversois de fuir une ville bombardée, en flammes, se veut un symbole de Paix, un lien entre le passé, le présent et l'avenir. 

pont-flottant-Anvers-version-1914-1024x640

 Flop

Le Pont de la Paix : victime de son succès, le pont ne pourra pas accueillir des milliers de personnes qui avaient pourtant acquis un billet pour faire la traversée historique. Les visiteurs "marchent trop lentement, s'arrêtent pour prendre des photos et ralentissent le flux", estime le bourgmestre nationaliste d'Antwerpen (Anvers), Bart De Wever, qui a été lui-même bloqué avec sa famille. Le système de pontons flottants installé par l'armée doit aussi être disloqué à plusieurs reprises au fil de la journée pour  garantir la fluidité du trafic fluvial et permettre aux bateaux qui maintiennent le pont flottant de refaire le plein de carburant. Il y a cent ans, pourtant, il y avait foule aussi. Et tout le monde était passé. 

10

Flop

Le monde : Un nouvel otage assassiné, la lamentable prise en charge du premier patient Ebola aux Etats-Unis, l'accident du pilote français Jules Bianchi au Grand Prix du Japon, les abeilles en voie de disparition, les morses sans banquise, les dépenses somptuaires du gouvernement flamand pour la construction d’un centre culturel aux portes de Bruxelles. J’en passe… beaucoup.

P1080766