Parmi les photos prises par mon père pour illustrer les articles de Lorraine, voici celles qui accompagnaient un texte sur l'amitié. Les années 50-60 sont celles de l'avènement de la société des loisirs. Les lois sociales, qui limittent la durée hebdomadaire du travail, permettent à chacun de consacrer davantage de temps à la détente, notamment aux rencontres entre amis. C'est le temps des copains, comme commencent à dire les "teenagers" et les membres de ma famille se prêtent volontiers aux mises en scène exigées par le sujet... finalement fort peu éloignées de la réalité.

Englebert - années 50

Lorraine herself joue les figurantes pour cette scène de réception entre amis, également interprétée par mon cousin Jean, son épouse et la fiancée de son frère Roger.

 Englebert - jeu cartes

Parmi les must des loisirs entre amis : le jeu de cartes. Parfois, une explication animée oppose deux joueurs (Lorraine et son neveu Jean). Les autres joueurs, mon cousin Roger et sa première fiancée, se concentrent sur leur jeu.

Englebert - fils coudroy

Parfois, on danse. Le "slow" vient de faire son apparition. Mes cousins se prêtent au jeu.

Englebert - Coudroy 2

 Scène de ménage après le départ des amis. Monsieur s'est-il montré trop empressé auprès de l'une des convives ?

Englebert - Coudroy R et Monique 1

 Les relations de couple sont un sujet récurrent des magazines féminins de l'époque. Image machiste s'il en est : l'homme se fait tendrement protecteur pour aider sa fiancée à trouver une information dans une encyclopédie. 

Englebert - Coudroy R et Monique Iundt 1

 Quelques années plus tard, il joue les patrons autoritaires d'une secrétaire excédée, en réalité son épouse.

(à suivre)