Bon ! Pour la plupart, vous avez reconnu Fontainebleau. Alors, rien que pour le plaisir, petit tour d'horizon d'une demeure seigneuriale qui a traversé les siècles, connu tant de rois, d'empereurs, d'artistes et de mutations, que l'on y perd un peu le fil de l'Histoire dans ses pièces plus somptueuses les unes que les autres, qui changèrent si souvent de propriétaires et d'affectation. C'est ce fourmillement de styles et d'époques qui m'a le plus frappée, je crois. Surtout que la visite débute par l'un des derniers occupant : Napoléon himself, avant de nous ramener vers les appartements de François 1er, Henri IV, Louis XIII et tant d'autres. Impossible de s'y retrouver vraiment dans ce dédale de chambres, d'escaliers, de cabinets privés, de vestibules, de salles de bal et de galeries qui célèbrent chacune à leur manière tel ou tel souverain, telle ou telle souveraine. C'est la profusion qui domine ici. Profusion d'or, de stucs, de cristal, de broderies, de statues, de lustres, de tapis et tapissseries, de tentures et de mobilier. Profusion d'infos aussi, distillées par un médiaguide à la pointe de la technologie, qui rendent la visite réellement passionnante. J'ai aimé Fontainebleau comme j'avais aimé Versailles il y a quelques années. La différence ? Plus de fastes encore du côté du Roi Soleil, mais surtout une plus grande homogénéité, une harmonie voulue qui en rend la "lecture" plus aisée. Et puis, bien sûr, les jardins, somptueux et sublimes, surprenants et fascinants. Il n'empêche : Fontainebleau est un joyau chargé d'histoire à ne manquer sous aucun prétexte.

IMG_0384

Quand Napoléon partait en campagne

IMG_0387

Un aiglon est né

IMG_0393

Pourvou que ça doure ! (Laetizia Bonaparte)

IMG_0397

IMG_0401

IMG_0411

 La Galerie François 1er

IMG_0416

IMG_0422

Un escalier qui fut autrefois la chambre d'une reine

IMG_0433

Harmonie et raffinement

IMG_0440

Une bibliothèque de 16.000 volumes

IMG_0452

La chapelle

IMG_0469