IMG_0056

Donc, l’été touche à sa fin et je n’en ai pas vu grand chose, penchée que j’étais des heures durant sur mon clavier pour ce boulot à rallonges commencé au printemps par mes escapades bruxelloises. Malgré tout, le jardin m’a offert de courtes pauses ensoleillées et fleuries comme rarement et je ne me féliciterai jamais autant qu’à ces moments-là d’avoir opté pour un éloignement de la capitale, une bienheureuse mise au vert, toute relative soit-elle.

Alors, puisque voici bientôt l’heure de la rentrée, même si elle ne changera pas grand-chose pour moi, allons-y pour un petit TopFlop de fin de saison.

TOP

Le loup de Louve Chérie qui, bien qu’en quête d’emploi, n’a pas chômé de tout l’été puisqu’il a construit un abri de tracteur et termine quatre boxes devant prochainement accueillir des chevaux en pension. Bravo !

FLOP

Le plombier, généralement de parole, qui nous avait bien dépanné cet hiver mais tarde cette fois à venir remplacer le robinet extérieur. Du coup, Il faut arroser les vasques de la terrasse avec un petit arrosoir d’appartement. Fastidieux en diable ! Sauf quand Petit Loup prête main forte !

TOP

Papiloup, toujours en attente du verdict pour son bras mais qui a mis à profit les vacances de son chirurgien et mon assiduité à l’ordinateur pour ranger de fond en comble l’abri de jardin et poncer l’extérieur (de la main gauche) en vue d’une remise à neuf. Ensuite, il risque à nouveau de ne plus pouvoir bouger le bras (droit) pendant huit semaines.

FLOP

La chaleur qui a mis Maman KO quelques jours, la guêpe (ou le taon) qui l’a piquée hier. Les beaux étés ont aussi leurs revers.

TOP

Thaly : l’une des chiennes de Louve Chérie, qui a mis du temps à comprendre ce que l’on attendait d’elle lors des séances d’agility du samedi après-midi. Mais ce sport d’équipe, qui exige autant de rapidité et de précision gestuelle de la part du maître que du chien semble finalement l’avoir conquise puisqu’elle a fini première d’un concours régional l’autre dimanche. Notre belle Athéna, elle, a fini cinquième après une chute de la bascule qui se révéla finalement plus spectaculaire que grave. Bravo à toutes les deux !  

FLOP

Mon cerveau à tiroirs qui m’interdit généralement de penser à autre chose qu'au travail en cours. Alors, quand le travail en question est long et accaparant, il ne reste pas grand-chose d’autre à en tirer. D’où mon silence bien involontaire sur ce blog !