28 février 2013

La déménagite (suite... et sûrement pas fin !)

Voici un texte que mon père écrivit en… 1957, alors que nous étions dans notre période de déménagements la plus intense. Un témoignage éloquent. Nous venions de louer un nouvel appartement au premier étage. Trois grandes pièces d’affilée, une petite cuisine et une salle de bains. Lorraine est une femme prévoyante et ordonnée. Elle m’en fit dresser le plan et mesurer tout ce qui était mesurable, en hauteur, en longueur, en largeur et épaisseur, sans oublier les fenêtres, tablettes de cheminée, âtres, chambranles et plinthes. A son... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 17:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2013

Brèves de sexa

- On dit « À partir de 60 ans, si on se réveille le matin sans avoir mal quelque part, c’est qu’on est mort ». Alors, je vous rassure tout de suite : je ne suis pas morte ! - J’ai même une chance pas possible ! Fréquemment, une voix venue du bout du monde m’annonce que mon numéro de téléphone a été tiré au sort et que j’ai gagné un super cadeau à aller chercher dans tel magasin qui vient d'ouvrir dans mon quartier… Puis, insidieusement, on me demande mon âge. Il semble réjouir la dame du bout du monde... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 23:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2013

Cocorico !

  Pour rester dans la belgitude, j’ai envie de pousser un petit (pourquoi petit, d’ailleurs ?) un grand cocorico suite au palmarès des Césars 2013. Alors, certes, c’est « Amour », un film tourné par l’Autrichien Michael Haneke avec des acteurs français (Emanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant) qui a raflé un max de compressions. Mais nos compatriotes n’ont pas pour autant démérité, loin de là. Jugez-en plutôt ! Meilleur espoir masculin : Matthias Schoenaerts pour son rôle de vigile bagarreur aux... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 04:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2013

Eclosion

Dans l’atelier Le poêle ronronne  Une fille a baissé les yeux L’homme a saisi son pinceau   Dans l’atelier Le poêle chantonne Une idée fraye son chemin Une image impose son destin   Bleu indigo, rouge amarante  Doigté délicat du pinceau Jaune sable, vert absinthe  Esquisse d’une épaule   Dans l’atelier La main brouillonne Calque le monde Le réinvente   Ocre, marron Variation sur un même ton L’œil papillonne Guide le trait   Clair obscur Ombre, lumière Un talent... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 04:31 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2013

La belgitude

  Je me demande soudain si je ne suis pas en train de faire une crise de belgitude aigüe. Je vous contais, l’autre jour, les tribulations familiales qui allaient faire de  mes descendants et moi des « zinneke » pur jus, ces étranges produits du métissage à la belge ni tout à fait ménapiens, pardon ! flamands, ni tout à fait nerviens (entendez wallons), des « ketjes » parlant français mais tatoués au vent du Nord et aux pigments des primitifs flamands, imbibés du plat pays de Brel, à jamais... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2013

La déménagite (3)

  Du côté paternel, la bougeotte n’était pas autant de mise que du côté maternel. Après leur mariage, mes grands-parents ne déménagèrent qu’une seule et unique fois. Par contre, ils avaient auparavant franchi l’un et l’autre, séparément, un pas énorme et décisif : originaires de Flandre occidentale, lui de Menin, elle de Langemark, ils étaient venus chercher du travail dans la capitale, lui comme boucher, elle comme femme de chambre dans un grand hôtel proche de la gare du Midi où il lui arriverait de croiser l’écrivaine... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

20 février 2013

Un monde en soi

Je ne vous ai pas encore parlé du blog que Louve Chérie a récemment ouvert pour y parler de sa vie en maison de repos (ici). Eh oui ! Ma fille passe ses journées dans un home bruxellois pour personnes âgées. Pas comme pensionnaire, bien  sûr, mais comme adjointe à la direction et ce, depuis plus de dix ans. C’est dire si elle en accueilli des vieilles dames encore actives, vaillantes même, et d’autres un peu ou très désorientées. C’est dire si elle en a connu des messieurs dynamiques, toujours le mot pour rire, et... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 09:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2013

La déménagite (2)

Mon arrière-grand-mère Elisa avait, paraît-il, un sacré caractère (dixit ma grand-mère). Or, à la fin de sa vie, elle n’avait, semble-t-il, aucun domicile fixe et s’invitait à tour de rôle chez chacune de ses cinq filles. D’abord ravies de la voir débarquer, notamment parce que, bonne couturière, elle cousait les vêtements de ses petits-enfants, les sœurs, à tour de rôle, se retrouvaient vite excédées par cette mêle-tout qui entendait régimenter leur ménage, leur famille, leur couple. Ma grand-mère me confia d’ailleurs un jour avoir... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 10:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 février 2013

Magie

Lune éclose Opaline Au ciel encore bleuté   Lune lovée Câline Au creux des clairs nuages   Lune chue Fragile Par dessus le bois   Elle nue Lui ému Magie ! "La valse", Camille Claudel (Musée Rodin, Paris)    
Posté par mamilouve à 11:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 février 2013

Petit coup de gueule féministe

L’autre jour, alors qu’on nous livre notre nouveau (super)-plumard en pleine tempête de neige ou presque, les ouvriers me demandent qui une raclette pour nettoyer la neige amoncelée sur le plateau du lift, qui un torchon pour essuyer les traces boueuses sur le parquet de la chambre.  Ils sont soigneux, c’est certain ! Mais aussi , inconsciemment, terriblement machos, car, à Papyloup, ils réclament un coup de main, un cutter pour entailler le plastique d’emballage et ils lui confient les boulons du cadre de notre ancien lit.... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,