30 janvier 2013

Furent-ils heureux ?

L’une des plus grandes frustrations du généalogiste amateur consiste à ne savoir au bout du compte que bien peu de choses sur les ancêtres qu’il se découvre. Quelques noms de famille et de lieux, quelques dates, la croyance religieuse, le nombre et le sexe des enfants, une profession parfois. Mais qui étaient-ils vraiment ? Quelle était la couleur de leurs yeux et celle de leurs cheveux ? Les unions étaient-elles d’amour ou plutôt de convenance ? Comment vivaient-ils la mort en bas âge de tant d’enfants ? Et puis,... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 23:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2013

Le toucher du papier

Mon fils est un « geek ». Entendez par là que, depuis son plus jeune âge et malgré une allergie persistante aux mathématiques, Grand Loup est fasciné par l’informatique. Juriste de formation, il est d’ailleurs titulaire d’un DEC (diplôme d’études complémentaires) en droit des médias et des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication). Bref, selon la définition de Wikipedia, il « sait se servir d’un ordinateur à un niveau plus élevé qu’un individu moyen ». Ajoutez à cela qu’il est l’un des... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 15:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2013

Cheminement

Le soleil va se coucher Nous avons longtemps Cheminé ensemble   Ne te retourne pas ! Qu'importe les détours Les errements Si ton pas a langui Si mon pas a boité   Je t'ai parfois attendu Tu m'as souvent rattrapée Mais les pierres du chemin Ce caillou Dans ma chaussure La boue, le verglas Et la neige N'ont jamais entamé Notre volonté d'arriver   La balade fut belle Déjà, là bas, au loin Les ombres des cyprès S'allongent sur la colline La nuit viendra bientôt   Nous avons longtemps Cheminé... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2013

La solitude du patient de fond

Ma blogamie Coumarine, que je connais par ailleurs un peu-beaucoup dans la vraie vie pour avoir fréquenté certains de ses ateliers d’écriture, exprime très bien ici l’espèce de réconfort qu’elle a pu ressentir dans ces lieux anonymes que sont les salles d’attente des hôpitaux.   Pour les fréquenter moi-même assidument depuis quelques années comme accompagnante des uns ou des autres, je n’y ai jamais éprouvé personnellement que des attentes aussi interminables que déshumanisantes. Je n’y ai rencontré que des... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2013

Microcosmos

  Un cadre, un ingénieur, deux ouvriers, une maman au foyer, une infirmière, des délégués commerciaux, un policier, trois secrétaires et autant d’étudiants… En relisant le billet de l’autre jour sur la solidarité entre voisins, je me suis rendu compte que notre petit lotissement pourrait bien, en fait, représenter en miniature la société tout entière. Une espèce de modèle réduit, en quelque sorte ! Bon d’accord, pour se muer en réplique fidèle, il faudrait y ajouter quelques personnes très âgées, un ou deux chômeurs et... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 06:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2013

Qu’importe le flacon…

Je viens de terminer mon premier livre sur tablette. Et j’ai adoré. La tablette. Le livre. Le livre et la tablette. Du coup, je ne sais plus très bien si je vais vous parler du plaisir de lire sur une tablette ou du livre que j’ai lu sur la tablette. Si je vais vous vanter le confort de lecture d’un écran dont on règle la luminosité pile poil à son œil ou le coup de poing reçu en pleine face par ce récit de notre millénaire. Je ne sais plus non plus si vous préféreriez en savoir plus sur la taille modulable des caractères tellement... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

21 janvier 2013

Rêvons un peu...

Pourquoi me suis-je éveillée dès potron-minet, ce matin-là ? La neige était tombée en abondance durant la nuit. Est-ce la qualité du silence quand la neige ouatine joliment le paysage ou un besoin pressant, plus précoce qu’à l’ordinaire ? Quoi qu’il en soit, j’admirais le jardin immaculé dans la lueur bleutée de la nuit, quand m’est parvenu, côté rue, le raclement caractéristique des pelles sur le trottoir quand on s’occupe à le rendre praticable malgré le froid. J’ai soulevé la tenture pour voir quel voisin, de si bonne... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 11:23 - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 janvier 2013

Relique

C'est un petit fichu tout mal fichu D'avoir été trop noué au menton Trop lavé à l'eau vive du torrent Trop séché aux vents de la steppe Trop souvent repassé   C'est un petit fichu qui fut rouge et fleuri Mais l'ardent soleil d'été, les neiges de l'hiver Les pluies de l'ouest et le vent du nord L'ont si bien délavé Que les tons ont passé et les fleurs pâli   C'est un petit fichu plié au fond d'un tiroir qui embaume la lavande Raconte les moissons et les rires d'antan Evoque le passé, la jeunesse et la steppe ... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 06:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2013

Les soldates et les chauffeuses, les ingénieures, les cheffes et Mme le Secrétaire perpétuel

Ce pourrait être le titre d'une fable de la Fontaine. Ou d'une "Lettre de mon moulin". Eh bien, non ! Certain(e)s auront peut-être tiqué au terme de « chauffeuse » dans mon billet précédent. S’il ne figure ni au petit (et au grand) Robert, ni dans le Larousse, ce féminin est pourtant parfaitement accepté en Belgique francophone pour désigner non un fauteuil mais bien une conductrice transportant un(e) passager(e). La langue est intimement liée à notre système de pensée. Comme beaucoup, je pense donc essentiel de donner des... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 06:35 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 janvier 2013

Charivari

A ce rythme, ma casquette de chauffeuse va s’user rapidement. Depuis son accident de l’été dernier, Papyloup n’a pas repris le volant. Or, si nos pépins domestiques semblent vouloir se résoudre en ce début d’année, il n’en va pas nécessairement de même pour les autres membres de la famille. Du coup, le téléphone surchauffe. Lundi - Louve Chérie : « Loup Chéri s’est foulé le pied. Il est à l’hôpital. Je ne peux pas quitter le boulot avant 17 h. Tu peux aller le chercher et le ramener chez nous ? » Mardi -... [Lire la suite]
Posté par mamilouve à 12:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :