C'est un petit fichu tout mal fichu

D'avoir été trop noué au menton

Trop lavé à l'eau vive du torrent

Trop séché aux vents de la steppe

Trop souvent repassé

 

C'est un petit fichu qui fut rouge et fleuri

Mais l'ardent soleil d'été, les neiges de l'hiver

Les pluies de l'ouest et le vent du nord

L'ont si bien délavé

Que les tons ont passé et les fleurs pâli

 

C'est un petit fichu plié au fond d'un tiroir

qui embaume la lavande

Raconte les moissons et les rires d'antan

Evoque le passé, la jeunesse et la steppe

C'est le petit fichu de Babouchka

P1100018