P1040567

 

 

    Il faudra bien nous résigner à marcher vers l'ombre

Mais pas maintenant, pas déjà !

Le soleil n'a pas jeté ses derniers feux

Ni la vie dit son dernier mot

Ta main est chaude encore sur ma peau

Et douces tes lèvres à mon cou

Attardons-nous dans la lumière

De cet automne qui ressemble à l'été

Pour croquer à belles dents

Les fruits mûrs de notre amour

Il faudra bien nous résigner à marcher vers l'ombre

Demain peut-être ou après

Fera-t-il froid ?

Aurons-nous peur ?

Seras-tu là, à mes côtés ?

Dis, tu me tiendras la main ?